Accueil du site > Membres > In Memoriam

2001

Monsieur Philippe WOLFF est décédé à Andorre le 3 septembre 2001. « Nous perdons avec lui un médiéviste de réputation internationale qui s’était imposé grâce à sa forte personnalité et à l’originalité de sa démarche scientifique comme l’un des pionniers de l’histoire économique et sociale du Moyen Âge dans la lignée de Marc Bloch, ainsi que comme le maître incontesté de l’histoire urbaine, dont témoignait sa longue présidence de la Commission internationale pour l’histoire des villes dont il démissionna en 1991. » Extrait de l’allocution prononcée par M. J.-P. Babelon, en séance du 28 septembre 2001.

Né en 1913, il fut reçu deuxième à l’agrégation en 1936. Commence alors une carrière d’enseignant et de chercheur au CNRS. A partir de 1945, il occupe à Toulouse la chaire d’histoire du Moyen Âge jusqu’à sa retraite en 1974. Sa thèse, Commerces et marchands de Toulouse vers 1360-1450 en 1952, sera récompensée en 1955 par le Grand Prix Gobert de l’Académie française. En 1958, son Histoire de Toulouse inaugure une collaboration fructueuse avec l’éditeur toulousain Privat. Puis viendra la grande série d’études régionales de l’ « Univers de la France » avec son Histoire du Languedoc (1967). Il dirige aussi l’Histoire du diocèse de Toulouse (1979) et une Histoire de Perpignan (1985).

Il participe à de nombreuses publications comme la Bibliographie de l’histoire des villes de France avec Ph. Dollinger et S. Guenée, au Guide international d’histoire urbaine, à L’Histoire du travail de L. H. Parias, L’Âge de l’artisanat. V-XVIIe siècle avec F. Mauro, à L’Éveil intellectuel de l’Europe. IX-XIIe siècle, à l’Histoire du développement scientifique et culturel de l’humanité, t.III, de 400 à 1300, à Ongles bleus, Jacques et Ciompi avec M. Mollat.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC