Accueil du site > Membres > Élections

2016

Dans sa séance du vendredi 9 décembre 2016, l’Académie a élu l’historien de Rome John SCHEID, au fauteuil de Jean-François JARRIGE. Ancien membre de l’École française de Rome, agrégé de grammaire et docteur ès lettres, M. John Scheid est professeur émérite au Collège de France (chaire « Religion, institutions et société de la Rome antique ») ; il a été le Vice-président de l’Assemblée de ses professeurs de 2012 à 2015. Archéologue, latiniste et épigraphiste, il a dirigé le chantier de La Magliana à Rome (sanctuaire de Dea Dia), il codirige les fouilles du Djebel Oust (Tunisie), et coordonne le chantier expérimental d’une nécropole à Classe, près de Ravenne.

Lors de la sa séance du vendredi 17 juin 2016, l’Académie a élu huit nouveaux correspondants français :

  • M. Marc Baratin, latiniste, professeur à l’Université de Lille III ;
  • Mme Claire-Akiko Brisset, japonologue, maître de conférences habilitée à l’Université Paris Diderot ;
  • M. Patrick Corbet, médiéviste, spécialiste de l’Allemagne des Xe-XIIe s., professeur à l’Université de Lorraine ;
  • Mme Élisabeth Crouzet-Pavan, historienne du Moyen Âge et de la Renaissance en Italie, professeur à la Sorbonne ;
  • M. Philippe Hoffmann, helléniste, historien de la pensée philosophique et religieuse de l’Antiquité et de Byzance, directeur d’études à l’EPHE (Ve section) ;
  • M. Alain de Libera, spécialiste de la philosophie médiévale, professeur au Collège de France, directeur d’études à l’EPHE (Ve section) ;
  • M. Dominique Michelet, américaniste, directeur de recherche émérite au CNRS ;
  • M. Jean-Michel Mouton, spécialiste de l’islam médiéval, directeur d’études à l’EPHE (IVe section).

L’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, dans sa séance du vendredi 13 mai 2016 a élu huit nouveaux correspondants étrangers : M. Roberto Antonelli, de nationalité italienne, romaniste, membre de l’Accademia dei Lincei, professeur émérite à l’Université « La Sapienza » de Rome ; M. Dominic Goodall, de nationalité britannique, sankritiste, épigraphiste, historien des religions de l’Inde et du Cambodge, enseignant-chercheur à l’École française d’Extrême-Orient (centre de Pondichéry) ; M. Vujadin Ivanisevic, de nationalité serbe, byzantinsite, archéologue et numismate, directeur de recherche à l’Institut archéologique de Belgrade ; M. Askold Ivantchik, de nationalité russe, historien du monde des steppes, archéologue, épigraphiste et philologuedirecteur de recherche au CNRS, directeur scientifique du Centre des Études comparées sur les Civilisations anciennes de l’Académie des Sciences de Russie, professeur à l’Université de Moscou et à l’Université des sciences humaines de Russie ; M. Dario Mantovani, de nationalité italienne, historien du droit romain et philologue, professeur à l’Université de Pavie ; M. Alexandre Mazarakis-Ainian, de nationalité grecque, archéologue, historien de la religion grecque ancienne, professeur à l’Université de Thessalie ; M. Vivian Nutton, de nationalité britannique, historien de la médecine gréco-romaine et de sa résurgence au Moyen Âge et à la Renaissance, membre de la British Academy, professeur émérite à l’University College de Londres professeur honoraire à l’Université de Warwick ; M. Mario Torelli, de nationalité italienne, étruscologue, archéologue, historien de l’art grec et romain, membre de l’Accademia dei Lincei, professeur émérite à l’Université de Pérouse.

L’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, dans sa séance du vendredi 1er avril 2016, a élu académicien M. Henri-Paul FRANCFORT. Docteur ès lettres, directeur de recherche au CNRS, directeur de la mission archéologique française en Asie centrale (MAFAC), M. Henri-Paul Francfort est l’un des meilleurs spécialistes actuels des civilisations de la Bactriane et de l’Asie centrale, de l’âge du Bronze à l’époque kouchane. Il a dirigé ou codirigé de nombreuses fouilles, notamment en Afghanistan (Aï Khanoum, Shortughaï), en Inde, ou bien encore au Kazakhstan (en part. kourgane gelé de Berel’). Expert de très haute réputation internationale, il préside le pôle TRIAC (Turquie, Russie, Iran, Asie Centrale) du ministère des Affaires étrangères.

L’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, dans sa séance du vendredi 5 février 2016 a élu deux nouveaux associés étrangers :

– M. Thomas RÖMER, spécialiste du monde de la Bible, exégète de l’Ancien Testament et philologue, professeur au Collège de France, dont il est le Vice-administrateur, né à Mannheim (Allemagne), le 13 décembre 1955.

 – M. Michael SCREECH, historien de la littérature du XVIe siècle, spécialiste de Rabelais et de Montaigne, Emeritus fellow du All Souls College d’Oxford, né à Plymouth (Grande-Bretagne), le 2 mai 1926.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC