Accueil du site > Membres > Élections

2011

L’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, en sa séance du vendredi 2 décembre 2011, a élu académicien Mme Véronique SCHILTZ, qui était son correspondant depuis 2003, au fauteuil de Robert-Henri BAUTIER. Orientaliste et historien de l’art de réputation internationale, Mme Véronique SCHILTZ est la spécialiste incontestée des peuples de la steppe au premier millénaire av. et au premier millénaire ap. J.-C., et en particulier des Scythes. Elle a été le maître d’œuvre de grandes expositions qui ont rencontré un large succès auprès du public (Or des Scythes en 1975, L’Or des cavaliers thraces en 1987, L’Or des Sarmates en 1995, L’Or des Amazones en 2002). Agrégé de lettres classiques, docteur ès lettres et ancien directeur de la section d’archéologie et d’histoire de l’art à l’Université de Besançon, elle est membre associé de l’Unité de recherches « Archéologies d’Orient et d’Occident », équipe « Hellénisme et civilisations orientales-Fouilles de Samarcande » de l’École Normale Supérieure de la rue d’Ulm, et responsable du programme « Les peuples indigènes dans leurs rapports avec les Grecs au sein du groupe de recherches » (GDR-CNRS) Pont-Euxin. Auteur de plus de 100 articles, préfaces et hommages, mais aussi de nombreuses traductions littéraires d’ouvrages russes, Mme Véronique SCHILTZ a notamment publié Histoires de kourganes (1992) et Les Scythes et les nomades des steppes, VIIIe siècle av. J.-C.-Ier siècle ap. J.-C. (1994).

L’Académie, dans sa séance du vendredi 17 juin 2011, a élu académicien M. Jean GUILAINE au fauteuil de Bernard GUENÉE. Docteur ès lettres, directeur d’études à l’EHESS, ancien directeur de recherche au CNRS et Professeur honoraire au Collège de France (« Civilisations de l’Europe au Néolithique et à l’âge du Bronze »), l’archéologue J. GUILAINE est un protohistorien de réputation internationale, spécialiste notamment des débuts de l’agriculture et des cultures méditerranéennes du Néolithique aux débuts de l’Histoire. Il a dirigé de nombreuses fouilles, notamment à Chypre sur le site de Shillourokambos, dans le Sud de la France, en Espagne et en Italie méridionale. Auteur de plus de 500 articles et de nombreuses monographies, on lui doit d’incomparables ouvrages de synthèse, tels La mer partagée, la Méditerranée avant l’écriture (7000-2000 av. J.-C.) (1994, 20052), Au temps des dolmens (1998, 20002) ou bien encore La France d’avant la France (1980).

Le vendredi 27 mai 2011 ont été élus à l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres huit nouveaux correspondants étrangers :

  • M. Zaza Aleksidzé, spécialiste des cultures écrites du Caucase, Président du conseil scientifique du Centre national des manuscrits de Tbilissi ;
  • M. Joseph Bergin, spécialiste d’histoire religieuse de la France (XVe-XVIIe s.), Professeur à l’Université de Manchester ;
  • Mme Corinne Bonnet, historien des religions, spécialiste de l’historiographie du Proche-Orient ancien, Professeur à l’Université de Toulouse ;
  • M. Christopher Jones, helléniste, spécialiste de l’Orient romain, Professeur émérite à l’Université Harvard ;
  • M. Frankwalt Möhren, linguiste, spécialiste de la lexicologie de l’ancien français, Professeur à l’Université de Heidelbeg ;
  • M. Lê Phan Huy, historien du Vietnam, Président de l’Association des Historiens du Vietnam ;
  • M. Shoichi Sato, historien du haut Moyen Âge occidental, membre de l’Académie du Japon, Professeur à l’Université de Nagoya ;
  • M. Philip Van der Eijk, historien de la philosophie et de la médecine grecques, Professeur à l’Université Alexander von Humboldt zu Berlin.


imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC