Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2018

Avril 2018

Mme Olga Weijers, correspondant étranger de l’AIBL, a co-organisé avec M. José Meirinhos, de l’Instituto de Filosofia de Porto, un colloque international sur le thème « Les Commentaires sur le De anima d’Aristote, de Petrus Hispanus à Francisco Suárez » ; cette troisième rencontre internationale de la Societas Artistarum a eu lieu à Porto, les 26 et 27 avril, à la faculté des lettres de l’Université de Porto. Mme Olga Weijers y a également présenté une communication intitulée : « Le sens commun dans les commentaires sur le De anima au XIIIe siècle » ; les actes du colloque seront publiés dans la collection Studia Artistarum. Pour en savoir plus sur ce colloque > http://sigarra.up.pt/flup/en/notici….

Le 25 avril, M. Thomas RÖMER, associé étranger de l’AIBL, a donné une conférence à l’École biblique et archéologique de Jérusalem, dans le cadre des « Lagrange Lectures », sur « Les traditions bibliques sur l’Arche d’Alliance » ; le 26 avril, il a donné un cours aux étudiants sur « Les recherches actuelles sur le Pentateuque » (pour savoir plus > http://www.ebaf.edu/).

Le 25 avril, à l’invitation de M. Alain Marchandisse, professeur d’histoire médiévale à l’Université de Liège, M. Philippe CONTAMINE, membre de l’Académie, a prononcé une conférence intitulée : « Charles VII, roi de France (1403-1461) : portrait d’un anti-héros ». Le 27 avril, il a animé au sein de la même université un séminaire sur le thème « Philippe le Bel et Boniface VIII : à la la recherche de l’« opinion publique » dans la France des années 1300 ».

M. Pierre GROS, membre de l’Académie, a participé, le 23 avril, dans le cadre de L’Accademia di San Luca de Rome, dont il est membre, au colloque international « Materia, struttura e filologia. Nuovi contributi sull’architettura del Rinascimento », organisé en l’honneur du Professeur Pier Nicola Pagliara ; il a ouvert les débats avec une communication intitulée : « Pallas et le Centaure de Botticelli : l’ordre architectural comme rationalisation de la nature ». Pour en savoir plus sur ce colloque > http://arthist.net/archive/17801.

M. Emilio MARIN, associé étranger de l’AIBL, s’est rendu en Amérique de Sud, du 15 avril et 8 mai, pour un voyage d’étude ; il a effectué de nombreuses visites sur le terrain et a rencontré des responsables de Centres nationaux de la Recherche scientifique, d’Universités et d’Instituts scientifiques, en Argentine (Buones Aires, Rosario, Tucuman, Mendoza, Ushuaia), au Chili (Santiago, Punta Arenas, Antofagasta), en Uruguay (Montevideo) et au Pérou (Lima).

M. Jean-Bernard de Vaivre, correspondant de l’AIBL, a présenté, le 14 avril, une communication au Centre pour l’Étude et la Protection des Monuments anciens et Sites de Bourgogne sur « Le château d’Eguilly, les sires d’Eguilly et leurs aînés les Saffres, aux XIVe et XVe siècles » ; le texte en sera édité dans l’annuaire des Archives héraldiques suisses de 2018.

Le 12 avril, M. John SCHEID, membre de l’Académie, a effectué une mission d’expertise à la demande de la DRAC Occitanie sur le site de la fouille de la Robine à Narbonne, dirigée par Mme Valérie Bel, de l’Institut national de Recherches archéologiques préventives (INRAP). Le 24 avril, il a donné, à l’Université de Princeton, la Magie Lecture pour l’année académique 2017-2018 consacrée à « What was a grove in the suburbs of Rome during the Empire ? ».

Mme Élisabeth Crouzet-Pavan, correspondant de l’AIBL, a présidé, le 11 avril, la commission de doctorat di ricerca in studi storici (XXX ciclo) de l’Università degli Studi de Florence.

M. Jean-Michel Mouton, correspondant de l’Académie, a participé au VIIe colloque international du département d’archéologie de la faculté des lettres et sciences humaines de Kairouan « Villes et archéologie urbaine au Maghreb et en Méditerranée » qui s’est tenu à Monastir (Tunisie), du 10 au 12 avril, et y a présenté avec M. Jean-Olivier Guilhot, inspecteur général du patrimoine, une communication intitulée : « Villes et fortifications urbaines dans la Syrie des XIIe et XIIIe siècles ».

Le 7 avril, M. François de Callataÿ, correspondant étranger de l’AIBL, est intervenu à l’INHA, avec une communication sur « Georges Le Rider numismate, vu à travers l’une de ses correspondances » lors de la journée d’étude montée par A. Hostein : « La Société française de Numismatique et l’École pratique des Hautes Études » dans le cadre des manifestations commémorant le 150e anniversaire de l’EPHE (pour en consulter le programme > http://www.ephe.fr/actualites/). Du 17 au 21 avril, à l’Eberhard Karls Universität (Tübingen), lors du 20th International Congress on Ancient Bronzes, il a co-organisé avec S. Krmnicek un panel intitulé : « Striking Evidence. New Approaches to Ancient Coin Production », a présidé cette session et présenté une communication sur « The Composition of Greek Bronze Coinages : why it Matters for the Historian ? » (pour en savoir plus > http://uni-tuebingen.de/).

M. Denis KNOEPFLER, associé étranger de l’Académie, a présenté, le 7 avril, à la Sorbonne, dans une séance organisée conjointement par l’Association pour les Études grecques en France et par la Société des Études latines, une communication, illustrée de nombreuses diapositives, sur « Hérode Atticus, propriétaire et bienfaiteur en Eubée : à propos d’une nouvelle inscription du musée d’Érétrie ».

Dans le cadre du cent cinquantenaire de l’École pratique des Hautes Études (EPHE), s’est tenue, le 7 avril, une journée d’études consacrée à la Société française de numismatique (SFN) et l’EPHE, organisée par la SFN et M. A. Hostein en présence de M. Hubert Bost, Président de l’EPHE, et de M. Jean-Louis FERRARY, Président de l’Académie et de l’Institut de France. Plusieurs communications ont été consacrées à Louis ROBERT (1904-AIBL 1948-1985) et à Georges LE RIDER (1928-AIBL 1989-2014), dont une due à M. François de Callataÿ, correspondant étranger de l’Académie (« Georges Le Rider numismate, vu à travers l’une de ses correspondances »). Mme Cécile MORRISSON, membre de l’Académie, a traité de la numismatique et de l’histoire de Byzance à l’EPHE, de l’intérêt de André GRABAR (1896-AIBL 1955-1990) et du rôle de Paul LEMERLE (1903-AIBL 1966-1989) dans son développement dans un exposé intitulé : « Numismatique et histoire de Byzance à l’EPHE : souvenirs septuagénaires ». Pour en savoir plus sur cette journée d’études > http://www.sfnumismatique.org/wpcon….

Le 7 avril, M. Jean GUILAINE, membre de l’AIBL, a prononcé à Gérone (Espagne) la conférence introductive au colloque bilan sur le Néolithique de la Catalogne, quarante ans après la table ronde tenue sur le même thème à l’abbaye de Montserrat.

Le 5 avril, M. Gábor Klaniczay, correspondant étranger de l’Académie, a donné une conférence à la Maison de la Recherche de Sorbonne Université Lettres sur « Les signes corporels de la présence divine : la chrétienté médiévale dans un contexte comparatif » ; cette conférence était organisée par le Comité français des Sciences historiques (CFSH), à la suite de la remise en 2017 du Prix international de l’histoire du Comité international des Sciences historiques (CISH) dont M. Gábor Klaniczay a été le lauréat. Pour en savoir plus sur le CISH > http://www.cish.org/index.php/fr/. Le même jour, il a présenté une communication à l’Institut Hongrois de Paris sur « Marguerite de Hongrie et Hélène de Hongrie : La sainteté féminine des dominicains dans la Hongrie médiévale », à l’occasion de la publication de son édition de la Legenda Vetus, Acta Processus Canonizationis et Miracula Sanctae Margaritae de Hungaria – The Oldest Legend, Acts of the Canonization Process and Miracles of Saint Margaret of Hungary (Central European Medieval Texts Series, vol. 8, Budapest, CEU Press, 2017, 886 p.).



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC