Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2015

Avril 2015

Le 28 avril 2015, a eu lieu, au Musée national de la Chine de Beijing, la cérémonie d’ouverture de l’exposition organisée en l’honneur de JAO Tsung-I, associé étranger de l’Académie (1917-AIBL 2012), qui a ouvert ses portes du 29 avril au 12 juin. Il s’agissait de la plus vaste rétrospective consacrée à ce jour tant à l‘artiste qu’au maître de la sinologie internationale. Y étaient exposés non seulement des calligraphies et des peintures réalisées depuis les années 1950 par le Maître vénéré, mais aussi des témoignages de toutes sortes (livres, manuscrits, lettres et documents universitaires divers) mettant en lumière l’ampleur, la fécondité et l’influence de ses travaux au sein de la communauté scientifique, enfin de nombreuses productions artistiques, artéfacts et objets chinois illustrant la diversité de ses domaines de prédilection.

M. José Luis García Ramón, correspondant étranger de l’AIBL, a participé, le 23 avril 2015, aux 36e rencontres organisées par le département de linguistique de l’Université Aristote de Thessalonique ; il y a donné un exposé intitulé : « Ancient Greek Dialects and the Historical Morphology of Greek ».

Le 23 avril 2015, M. André VAUCHEZ, membre de l’AIBL, a tiré les conclusions du colloque de l’Association internationale de Recherches sur les Sanctuaires sur « Hiérophanies et sanctuaires, de l’Antiquité à l’époque moderne », qui s’est tenu à Monte Sant’Angelo (Pouilles).

M. Michel VALLOGGIA, associé étranger de l’AIBL, a animé deux émissions radiophoniques sur les ondes de la Radio Télévision Suisse, les 12 et 18 avril, consacrées « Aux origines de l’égyptologie ». Le 17 avril, invité par le Rotary Club de Lausanne, il a présenté une communication intitulée : « Enquête dans la pyramide de Rêdjedef, fils de Chéops, à Abou Rawash (Égypte) ».

M. Manfred BIETAK, associé étranger de l’Académie, a donné, le 16 avril, une communication su l’Égypte et le monde méditerranéen à l’Accademia delle Scienze di Torino.

M. François de Callataÿ, correspondant étranger de l’AIBL,a présenté, le 15 avril 2015, à la Berlin-Brandenburgische Akademie der Wissenschaften(Berlin) un nouveau projet international intitulé GOD pour Greek Overstrikes Database. Les 16 et 17 avril, il a pris part, toujours à l’Académie de Berlin, au colloque « Thrace. Local Coinage and Regional Identity. Numismatic Research in the Digital Age ». Son intervention avait pour titre : « What does the dense network of Thracian and Macedonian overstrikes in Late Hellenistic times reflect ? ».

Le 12 avril 2015, à l’occasion de la messe pontificale célébrée à Saint-Pierre-de-Rome par Sa Sainteté le Pape François pour le centenaire « de l’horrible massacre et du martyre (…) généralement considéré comme le premier génocide du XXe siècle » dont les Arméniens furent victimes en 1915, saint Grégoire de Narek, moine arménien de l’an Mil, mystique et théologien, a été proclamé « docteur de l’Église universelle ». C’est le deuxième oriental à recevoir ce titre, après le Syrien saint Ephrem de Nisibe (1920). M. Jean-Pierre MAHÉ, membre de l’Académie, et son épouse Annie, que le Catholicos Patriarche Nersès Bédros XIX avait chargés, depuis de longues années, d’élaborer une traduction française des oeuvres complètes de saint Grégoire et d’organiser, pour la promotion de sa cause, deux colloques internationaux (Rome 2005 et Beyrouth 2009), ont assisté à cette cérémonie à laquelle ils étaient officiellement invités. Pour lire le message de Sa Sainteté le pape François aux Arméniens : http://press.vatican.va/content/salhttp://press.vatican.va/content/sal….

Le mardi 7 avril 2015, dans le Grand Salon de la Sorbonne et en présence de nombreuses personnalités politiques et du monde de la culture, les insignes de docteur honoris causa de l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne ont été solennellement remis à M. Béji Caïd Essebsi, Président de la République tunisienne, par le président de cette Université, M. Philippe Boutry. Invitée à assister à cette cérémonie, l’Académie, que des liens d’amitié scientifique pérennes unissent à la Tunisie, depuis l’époque où elle contribua de manière décisive à la création des institutions patrimoniales tunisiennes, y était représentée par plusieurs de ses membres particulièrement attachés à la Tunisie en raison de leurs travaux ou de leur parcours personnel : MM. Jean-Marie DENTZER, François DÉROCHE, Jehan DESANGES et Olivier PICARD. On notait également la présence de M. Arnaud D’HAUTERIVES, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux-Arts. L’allocution d’accueil a été prononcée par le recteur François Weil, Chancelier des Universités de Paris, et l’éloge du récipiendaire par Mme Yvonne Flour, Vice-Présidente de Paris I. Les remerciements de M. Béji Caïd Essebsi ont été exprimés dans une allocution brillante qui fit leur part aux années de formation à la faculté de droit de Paris, au rappel d’une longue action politique visant à l’établissement en Tunisie d’une démocratie stable et à des perspectives d’avenir pour la jeunesse, postulant l’accroissement des échanges et des partenariats entre l’Europe et la rive sud de la Méditerranée, dans la pérennité de l’amitié tuniso-française.

Le 2 avril 2015, à l’amphithéâtre Marguerite de Navarre du Collège de France, M. François DÉROCHE, membre de l’Académie, a prononcé la leçon inaugurale de son cours à la chaire « Histoire du Coran. Texte et transmission », dont il est le titulaire au Collège de France. L’enseignement que donnera M. François DÉROCHE privilégiera une approche historique ; il portera sur la transmission du texte du Coran, principalement durant les quatre premiers siècles de l’hégire (VIIe-Xe s.), en prenant en compte aussi bien les aspects matériels que l’évolution du texte vers la forme que nous lui connaissons. Une vidéo de la leçon du Professeur François DÉROCHE en ouverture de sa première année d’enseignement intitulée : « La voix et le calame. Les chemins de la canonisation du Coran » est consultable sur la toile à l’adresse suivante : http://www.college-de-france.fr/sit….

Le Secrétaire perpétuel Michel ZINK a donné le 1er avril, à la Maison française de l’Université Columbia à New York une conférence sur « La nouveauté au Moyen Âge comme expression poétique et religieuse » ; le 7 avril, à l’Université Tulane à La Nouvelle Orléans une conférence sur « La Chanson de Roland, une épopée française ? ». A la même Université Tulane, il a donné, le 8 avril, sous le titre « Les chansons de femmes sont-elles des chansons pour les simples ? », une séance délocalisée de son cours au Collège de France, introduite par le consul général de France à la Nouvelle Orléans, M. Gregor Trumel, et par le professeur Elizabeth Poe. Il a publié en mars un livre intitulé : Bienvenue au Moyen Âge (coédition France Inter – Éditions des Équateurs), tiré des quarante chroniques du même titre qu’il avait données sur France Inter dans l’été 2014. Il a présenté ce livre sous forme d’une conférence, le 2 avril, à New York à la librairie l’Albertine, en présence de M. Antonin Baudry, président de l’Institut français et avec une introduction du conseiller culturel adjoint à New York, M. Thomas Michelon, puis, le 13 avril, au musée de Cluny à Paris, sous la forme d’un entretien avec l’écrivain et journaliste Clara Dupont-Monod (pour visionner l’enregistrement de la conférence du 2 avril > http://frenchculture.org/books/podc…). Il l’a également présenté à la librairie Tropiques à Paris le 15 avril (voir > www.librairietropiques.fr/2015/04/m…). Ce livre a été l’occasion d’entretiens à la radio : France Info, « Le livre du jour » avec Philippe Vallet, le 9 mars ; France Inter, avec Clara Dupont-Monod, le 17 mars (après un premier écho du livre dans « Si tu écoutes j’annule tout » le 17 février) ; Canal Académie (consultable à partir du 18 mars) ; France Culture, « Tire ta langue », avec Antoine Perraud (écouter > http://www.franceculture.fr/emissio… 2015-04-19), le 19 avril. Dans la grande presse écrite, il a suscité des entretiens avec l’auteur (Le Point le 5 mars, Marianne le 20 mars, Le Figaro le 26 mars) et des comptes rendus (JDD le 8 mars, Le Canard enchaîné le 11 mars, Télérama le 25 mars, Le Figaro littéraire le 26 mars, Paris Match le 2 avril). Enfin, le Secrétaire perpétuel Michel ZINK a publié, sous le titre « Ne pas mépriser notre passé », un article pour la défense de l’enseignement du latin et du grec dans Le Point du jeudi 2 avril 2015, ainsi que deux autres brèves contributions dans le même magazine les 2 et 23 avril.

- 



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC