Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2014

Mars 2014

Le 3 mars, M. Jacques DALARUN, membre de l’AIBL, en compagnie de son confrère André VAUCHEZ, a présenté le volume de sources Claire d’Assise. Écrit, Vies, documents sur France Culture dans l’émission Les Lundis de l’Histoire.

Le 3 mars, M. Jean-Bernard de Vaivre, correspondant de l’AIBL, a prononcé à Mâcon, une conférence devant les membres de l’association « Femmes aujourd’hui en Bourgogne » sur « La cité de Rhodes ou l’héraldique au secours de l’histoire de l’art ».

Le 6 mars à 19h, M. Jacques JOUANNA, membre de l’Académie, assisté de Mmes Caroline Magdelaine et Alessia Guardasole, a fait une conférence à la librairie Guillaume Budé Les Belles Lettres sur la « Collection des Universités de France », à l’occasion de la parution du 500e volume de la Série grecque : Hippocrate, Pronostic.

Le 6 mars, M. Pierre GROS, membre de l’Académie, a présenté, lors du colloque international organisé à Paris par l’INHA (Université Paris-Sorbonne ) sur le thème : « L’étude de l’Antique et son imaginaire à l’époque moderne (XVIe-XVIIe s.) », une communication intitulée : « Le cœur antique du futur. Lectures palladiennes des vestiges des temples romains dans le dernier des Quattro Libri  ».

Le 7 mars 2014, M. Laurent PERNOT, membre de l’Académie, a siégé dans le jury du concours d’éloquence « Oratio » organisé par la Faculté de droit de Strasbourg sous la présidence de M. Jean-Louis Debré, Président du Conseil constitutionnel. Pour en savoir davantage : [www.oratiostrasbourg.fr->http://www.oratiostrasbourg.fr]

Dans le cadre de « L’atelier Jean de Salisbury » organisé à l’Université de Paris-Sorbonne, M. Jean-Yves Tilliette, correspondant de l’AIBL, a donné, le 14 mars, une conférence intitulée : « Du bon usage du tutoiement : la grammaire perverse de l’adulatio (Policraticus, livre 3) ».

M. André VAUCHEZ, membre de l’Académie, s’est rendu au Japon où il a participé, du 10 au 14 mars 2014, au colloque « Dialogue racines contre racines », organisé par la fondation franco-japonaise Sasakawa, dans le conseil d’administration de laquelle siège Jean-François JARRIGE, membre de l’AIBL, en tant que représentant du ministère de la Culture. Cette rencontre scientifique, qui a réuni une trentaine de participants tant français que japonais, s’est tenue à l’Université Kôgakkan, non loin du célèbre sanctuaire shintô d’Ise dont la reconstruction à l’identique, qui a lieu tous les vingt ans, constitue un évènement national et a attiré en 2013 dix millions de visiteurs. L’objectif, fort ambitieux, de ce colloque était de donner suite à la proposition, formulée naguère par André Malraux et demeurée sans suite, d’établir un dialogue « racines contre racines » entre la culture française et la culture japonaise, d’autant plus riche que chacun entend bien rester fidèle à la lignée d’où il vient et ne cherche pas à parvenir à un syncrétisme flou. Dans cette perspective, M. André VAUCHEZ a présenté une communication intitulée : « Des saints aux sanctuaires. Réflexions sur l’espace et le sacré dans l’Occident chrétien » qui a suscité d’intéressants échos de la part des universitaires japonais présents, dans la mesure même où le Japon compte plus de 40.000 sanctuaires, à la fois proches et différents des nôtres. A la suite de quoi il a séjourné à Tokyo du 16 au 19 mars à la résidence de l’ambassadeur de France, M. Christian Masset, où il a participé à une réunion de travail sur les relations franco-japonaises en présence de M. Louis Schweitzer, délégué spécial du ministre des Affaires étrangères pour le Japon.

le 19 mars, M. Jean-Bernard de Vaivre, correspondant de l’AIBL, a présenté une communication à la Société de l’Histoire et du Patrimoine de l’Ordre de Malte sur « L’île de Symi, fortifiée par les Hospitaliers et sa résistance aux attaques turques ».

Le 24 mars 2014, M. Pierre LAURENS, membre de l’Académie, a présenté son dernier livre, Histoire critique de la Littérature latine. De Virgile à Huysmans, à la Veneranda Fabrica del Duomo di Milano, salle des colonnes du musée de la Cathédrale, à l’invitation de Mgr Gianantonio Borgonovo. Sont intervenus à cette occasion MM. Giuseppe Frasso, professore alla Catolica del Sacro Cuore di Milano, et Armando Torno, éditorialiste au Corriere della Sera.

Du 26 au 31 mars 2014, M. Laurent PERNOT, membre de l’AIBL, s’est rendu à Québec, à l’invitation de l’Institut d’Études anciennes de l’Université Laval et a prononcé deux conférences sur : « Le « discours figuré » ou l’art des sous-entendus » et « La rhétorique épidictique. Questions nouvelles et problèmes d’interprétation ». Il a donné deux interviews à la presse grecque sur l’utilité du grec ancien dans le monde moderne. Ses propos, recueillis par Mme Alexandra Dimou, ont été publiés dans l’édition du dimanche d’Eleftherotypia, 5/1/2014, sous le titre : « L’Europe a une immense dette envers la Grèce » (www.enet.gr), et dans Pygmi, 12/4/2014, sous le titre : « La société contemporaine a besoin du grec » (www.pygmi.gr).



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC