Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2014

Décembre 2014

M. Jean-Paul Morel, correspondant de l’Académie, à l’invitation du ministre de la Culture tunisien, M. Mourad Sakli, et de M. Nabil Kallala, directeur de l’Institut National du Patrimoine de Tunisie, a participé à Gammarth, le 3 décembre 2014, à la journée sur « Le site de Carthage, un patrimoine mondial partagé », lors de laquelle il a prononcé une conférence intitulée : « Carthage, métropole méditerranéenne ».

Le 2 décembre, Mme Corinne Bonnet, correspondant étranger de l’AIBL a prononcé l’Annual Lecture du Oxford Centre for Phoenician and Punic Studies.

Lors du colloque « L’Osservanza francescana fra Italia ed Europa centrale : istituzioni, società e religiosità », organisé par l’Université de Szeged (Hongrie), du 4 au 6 décembre, M. Gábor Klaniczay, correspondant étranger de l’AIBL, a présenté une communication intitulée : « Osservanti francescani e il culto dei santi nel Quattrocento ».

Le 5 décembre, M. Yves-Marie BERCÉ, membre de l’AIBL, a donné une conférence introductive des « Celebrazioni bramantesche per i 500 anni dalla morte di Donato Bramante », organisées à Loreto par la Prélature de Lorette et la région des Marches, a été prononcée par ses soins sous le titre : « Il culto della donna di Loreto al tempo di Bramante ».

M. Alain PASQUIER, membre de l’AIBL, a présidé la séance d’ouverture de la journée d’études internationale « Autour du Sarcophage des Époux », organisée par M. Costanzi, M.-L. Haack et G.-P. Nadalini, qui s’est tenue, le 5 décembre 2014, à Amiens. Il y a présenté une communication intitulée : « Réflexions sur la représentation du couple dans la plastique grecque » lors de la dernière session de cette journée qui était présidée par M. Dominique Briquel, correspondant de l’AIBL.

M. Franciscus VERELLEN, membre de l’AIBL, a participé à la septième session de la World Policy Conference (WPC) qui s’est déroulée à Séoul, du 8 au 10 décembre 2014. La WPC, fondée en 2008 à l’initiative du directeur général de l’Institut français des Relations internationales (Ifri), M. Thierry de MONTBRIAL, membre de l’Académie des Sciences morales et politiques, qui en exerce la présidence, est une organisation indépendante qui a pour objectif de contribuer à améliorer la gouvernance dans tous ses aspects, afin de promouvoir un monde plus ouvert, plus prospère, plus juste et respectueux de la diversité des États et des nations. Sa réunion annuelle rassemble des personnalités originaires des cinq continents – dirigeants politiques et économiques, représentants de la société civile, chercheurs et journalistes – réunies pour débattre des grands enjeux régionaux et internationaux.

M. Paolo MATTHIAE, associé étranger de l’AIBL, directeur de la mission archéologique d’Ébla, et Mme F. Pinnock, professeur à l’Université La Sapienza (Rome) et co-directeur de la mission, ont organisé à Rome, au Palazzo senatorio, place du Capitole, puis à la faculté des sciences humaines de La Sapienza, un colloque international, du 15 au 17 décembre 2014. Placé sous le haut patronage de la Présidence de la République italienne, il portait sur « Ebla and Beyond. Ancient Near Eastern Studies after Fifty Years of Discoveries at Tell Mardikh » et a réuni de nombreux savants, archéologues et philologues, issus d’universités variées (Harvard, Yale, Moscou, Paris I-Sorbonne, Jena, Munich, Cambridge, Lille, Lyon II, Philadelphie, British Columbia, Durham, UCLA, Baltimore) et du Collège de France. M. Louis GODART, associé étranger de l’AIBL et conseiller culturel du palais du Quirinal, en a prononcé l’allocution de bienvenue au nom de M. Giorgio Napolitano, Président de la République italienne ; M. Jean-Marie DURAND, membre de l’AIBL, y a présenté la communication intitulée : « La documentation paléo-babylonienne d’Ébla et sa situation par rapport à la documentation syrienne ».

Les 15, 16 et 17 décembre, M. Pierre-Sylvain FILLIOZAT, membre de l’AIBL, a prononcé trois conférences intitulées : « The Manuscript Heritage of India », « The Scribe in India » et « Oriental Collections, Oriental Studies in France 17th-19th centuries » dans le cadre d’un accord de collaboration entre la Société asiatique et le Chinese Classics Research Institute de la Fudan University à Shanghai.

L’École française d’Extrême-Orient (EFEO) vient d’être honorée d’un colloque international sur l’oeuvre passée et présente accomplie au Vietnam sous son égide, que l’Université des Sciences sociales de Hanoï a organisé les 5 et 6 décembre 2014. Inauguré par le recteur de l’Université, M. Nguyên Van Khanh, l’ambassadeur de France Jean-Noël Poirier et le directeur de l’EFEO, M. Yves Goudineau, ce colloque a réuni une trentaine de chercheurs vietnamiens (dont M. Phan Huy Lê, correspondant étranger de l’AIBL), japonais, chinois, anglais, hollandais et français (dont M. Léon Vandermeersch, correspondant de l’AIBL, qui, comme directeur de l’EFEO de 1989 à 1993, exécuta le mandat de réinstaller l’EFEO à Hanoï à la demande des Vietnamiens, après en avoir, trente-six ans plus tôt, alors jeune chercheur sur place, assuré par intérim la fermeture suite aux accords de Genève). Les communications, qui ont porté sur l’oeuvre archéologique, historique, ethnologique, linguistique, épigraphique et muséographique de l’EFEO, seront publiées en vietnamien et en français par l’Université des Sciences sociales de Hanoï conjointement avec l’EFEO.

Le 2 décembre, M. Roland RECHT, Président de l’AIBL, était invité par le musée des Beaux-Arts de Lyon à prononcer une conférence sur « Aby Warburg et le corps plastique » ; le lendemain, le professeur Laurent Baridon avait organisé un séminaire consacré aux travaux de Roland RECHT à l’Université de Lyon II-Lumière.

Le Secrétaire perpétuel Michel ZINK a donné une causerie à Bruxelles, le 6 décembre, à la librairie Quartiers Latins, autour de son livre Les troubadours. Une histoire poétique.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC