Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2013

Septembre 2013

M. François de Callataÿ, correspondant étranger de l’Académie, a participé de façon active au colloque qui s’est tenu, les 5 et 6 septembre 2013, à Bruxelles dans les bâtiments de l’Académie royale de Belgique sur le thème : « Étalons monétaires et mesures pondérales entre la Grèce et l’Italie au tournant des époques hellénistique et impériale (IIe s. av. J.-C.-1er s. ap. J.-C.) ». Membre du comité scientifique, il a ouvert le colloque avec une communication intitulée : « L’étude des étalons monétaires et mesures pondérales du monde gréco-romain : le récit d’une longue empoignade (XVIe-XXe s.) », sous la présidence d’Olivier PICARD, membre de l’AIBL.

M. François de Callataÿ, correspondant étranger de l’Académie, a pris part, du 12 au 13 septembre, au colloque « Moneta e identità territoriale : dalla polis antica alla civitas medievale » organisé à l’Université de Bologne. Son intervention lors de la table ronde finale portait sur « Le choix de l’iconographie monétaire : les contraintes politiques et économiques ».

M. Dominique Briquel, correspondant de l’AIBL, a présenté, lors du VIIIe colloque international d’anthropologie du monde indoeuropéen et de mythologie comparée, qui s’est déroulé à l’Université de Louvain-la-Neuve, du 12 au 14 septembre 2013, une communication intitulée : « La question de l’enlèvement des Sabines dans le cadre d’une comparaison avec l’Iranien Yima ».

Les 23 et 24 septembre, il a assisté à l’Université de Liège au colloque « The agents of Isiac cults. Identities, functions and modes of representation ». A la demande des organisateurs, et à la suite de Robert TURCAN, membre de l’Académie, il y a présenté une communication sur « Les riches dérives d’Isis dans l’imagerie moderne et contemporaine ».

L’abbé Jean-Robert Armogathe, correspondant de l’AIBL, a pris part au XII Colloquio internazionale di Studio de l’Istituto Paolo VI (Brescia-Concesio, 26-28 septembre 2013)

M. Yves-Marie BERCÉ, membre de l’Académie, a composé l’introduction d’une rencontre de recherches organisée à la Sorbonne, le 27 septembre 2013, par les historiens modernistes des Universités Paris I et Paris IV, en l’honneur de M. Joseph Bergin, correspondant étranger de l’AIBL.

Du 25 au 27 septembre, M. Michal Gawlikowski, correspondant étranger de l’AIBL, a participé au colloque « Networks in the Roman East » tenu à Voss près de Bergen (Norvège), et y a donné un exposé intitulé : « The Syrian Connection. Palmyra as the hub of the Syrian Foreign Trade ».

L’Académie a récemment acquis, avec la participation de la bibliothèque de l’Institut de France, un dessin de Gabriel de Saint-Aubin représentant une de ses séances en 1773. Le passage en vente publique de ce dessin, qui s’est déroulé à Lyon, le 26 septembre 2013 (cabinet Aguttes), avait été signalé par M. Nicolas Sainte Fare Garnot, conservateur du musée Jacquemart-André. Cette oeuvre, qui constitue un témoignage exceptionnel sur le passé de l’AIBL, a pu être acquise avec autorisation de préemption du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, par Mme Mireille Pastoureau, directeur de la bibliothèque de l’Institut de France, où elle sera désormais conservée. Tout juste déposée dans ses collections, elle a été présentée, le 25 octobre, par M. Jean-Pierre BABELON, membre de l’Académie, au Chancelier Gabriel de BROGLIE et au Secrétaire perpétuel Michel ZINK accompagné de son Bureau (le Président Jean-Marie DENTZER et M. Roland RECHT, Vice-Président de l’AIBL) ; étaient également présents : MM. Philippe CONTAMINE et Pierre GROS, membres de l’Académie (voir photo ci-dessus). Ce petit dessin à la pierre noire sur papier blanc (15,7 cm x 18,2 cm) est légendé ainsi : « 1773 Académie des inscriptions et belles lettres », mention reprise au verso. Ce très précieux témoignage, totalement inédit, nous renseigne donc sur les activités de l’AIBL en cette année. Selon les recherches menées par M. Jean-Pierre BABELON, membre de l’Académie, se fondant notamment sur son article paru dans le Journal des Savants en avril-juin 1964 sur « Les salles des séances et les collections de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres sous l’Ancien Régime », il apparaît que le lieu représenté est la salle du rez-de-chaussée du palais du Louvre, aile Lemercier, éclairée sur la Cour carrée, que la Compagnie occupait depuis l’adoption de son nouveau statut en 1701, au voisinage de l’Académie française. Gabriel de Saint-Aubin (1724-1780) s’était acquis une brillante réputation de reporter en croquant sur le vif des évènements et des lieux à la fin du règne de Louis XV. Dans un cadre que l’on peut décrire en détail, tableaux, bustes, etc., la séance représentée est probablement la séance publique du mardi 20 avril 1773, présidée par le nouveau Secrétaire perpétuel Louis DUPUY, illustre bibliothécaire, spécialiste des auteurs grecs et éditeur du Journal des Savants. Lors de la séance publique du vendredi 10 janvier 2014, M. Jean-Pierre BABELON présentera une étude détaillée du dessin de Gabriel de Saint-Aubin.

Hommage à Jacqueline de ROMILLY - Le 16 septembre 2013, s’est déroulée, à l’initiative du Centre culturel hellénique de Paris et en étroite collaboration avec la mairie d’Athènes, qui en était l’organisateur, la cérémonie d’inauguration d’une place « Jacqueline de Romilly » au pied de l’Acropole, à proximité du Théseion. Parmi les personnalités grecques et françaises réunies autour du maire d’Athènes, M. Georges Kaminis, figuraient M. Valéry GISCARD D’ESTAING, ancien Président de la République française, de l’Académie française, qui a prononcé une allocution, le président de l’Institut français Xavier DARCOS, de l’Académie française, Secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences morales et politiques, S. Exc. M. Jean-Loup Kuhn-Delforge, ambassadeur de France en Grèce, Mme Alexandra Mitsotaki-Gourdain, présidente du Centre culturel hellénique, ainsi que MM. Konstantinos Despotopoulos, ancien ministre, et Théodore Papaggeli, tous deux membres de l’Académie d’Athènes. L’Académie était représentée par une délégation menée par son Secrétaire perpétuel M. Michel ZINK : MM. Jacques JOUANNA et Olivier PICARD ainsi que Mme Monique Trédé, correspondant de l’AIBL, qui a prononcé une allocution ; le professeur Paul Demont était également présent. A l’École française d’Athènes, où il a séjourné du 13 au 16 septembre, le Secrétaire perpétuel Michel ZINK a notamment rencontré les directeurs des études, les chefs de services et les membres de l’École, à l’occasion du riche programme d’échanges et de visites que son directeur, M. Alexandre Farnoux, avait élaboré à son attention et à celle des délégués de l’AIBL.

Dans le cadre d’un stage doctoral sur le « Plurilinguisme au Moyen Âge » organisé à Einsiedeln, du 2 au 6 septembre, par les Universités de Berne, Genève et Zurich, M. Jean-Yves Tilliette, correspondant de l’AIBL a présenté avec le Prof. P. Stotz (Université de Zurich) un rapport intitulé : « Lateinisch-volkssprachliche Sprachmischung : Poesie, Prosa, Mündlichkeit ». Les 27 et 28 septembre, lors de la « Lecture de Virgile – Énéide 11 », organisée à la fondation Hardt par les Prof. J. Farrell (University of Pennsylvania) et D. Nelis (Université de Genève), il a conduit l’analyse des vers 42 à 99 du chant commenté. A l’occasion d’une journée d’études sur « Les sciences du manuscrit » qui s’est tenue à l’Université de Neuchâtel, le 15 novembre, il a donné une conférence sur les « Problèmes spécifiques de l’édition des textes latins médiévaux (manuscrits d’auteur, rédactions multiples) ».

M. Jean-Paul Morel, correspondant de l’AIBL, a participé, du 26 au 29 septembre 2013, à Porto Conte (Sardaigne) au XXe Congrès international « L’Africa Romana », dont il a présenté les conclusions. Lors de la table ronde franco-ukrainienne, qui s’est tenue, du 17 au 19 octobre, à Marseille au musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée afin de préparer l’exposition « Les chemins d’Odessa » que ce musée prévoit pour octobre 2014, il a prononcé une communication sur « Les établissements grecs antiques dans la région d’Odessa, et quelques comparaisons avec la situation marseillaise ». Du 21 au 25 octobre, il a pris part à Carbonia et Sant’Antioco (Sardaigne) au VIIIe Congrès international des Études phéniciennes et puniques, avec une communication intitulée : « Les Carthaginois, « passeurs » entre Est et Ouest ? », et a présenté lors de la séance de clôture l’état du « Corpus des Antiquités phéniciennes et puniques », une « entreprise » de l’UAI (voir p. 4).

Du 20 au 23 septembre, M. Werner PARAVICINI, associé étranger de l’Académie, a organisé à Neuenstein, dans le pays des Hohenlohe (Franconie), un atelier de la Residenzen-Kommission autour du thème : « In der Residenzstadt : Funktionen, Medien, Formen bürgerlicher und höfischer Repräsentation » ; il en a présenté les travaux dans une allocution d’introduction et en a tiré les conclusions.

M. Glen BOWERSOCK, associé étranger de l’Académie, a donné, le 20 septembre 2013, une conférence au Collège de France (fondation Michonis) sur « Les anges païens de l’Antiquité tardive ».

Dans le colloque « Routiers et mercenaires d’Aquitaine, d’Angleterre et d’ailleurs (v. 1340-1453) » tenu au château de Berbiguières (24, Saint-Cyprien), les 13 et 14 septembre, M. Michael Jones, correspondant étranger de l’AIBL, a présenté une communication intitulée : « Une petite guerre dans un pays lointain : les carrières mercenaires des soldats bretons dans le service de Robert, duc de Bar, 1372-1373 ».

Du 12 au 16 septembre, M. Werner PARAVICINI, associé étranger de l’Académie, a assisté avec M. Philippe CONTAMINE, membre de l’AIBL, au colloque « Routiers et mercenaires d’Aquitaine, d’Angleterre et d’ailleurs (v. 1340-1453) : rôle militaire et impact sur les sociétés locales » au château de Berbiguières (Périgord) ; il en a présidé une séance et y a donné une conférence sur les « Mercenaires au Voyage de Prusse » (cf. la webTV de l’Université de Bordeaux III).

MM. Jean-Pierre SODINI, membre de l’Académie, et Denis Feissel, correspondant de l’AIBL, ont participé, du 22 au 28 septembre 2013, au XVI Congresso internazionale di Archeologia cristiana qui s’est tenu à Rome dans les locaux de l’Istituto Patristico Augustinianum. M. J.-P. SODINI y a présenté un rapport sur « La diffusion du christianisme en Syrie dans les villes et les campagnes ». Le rapport de M. D. Feissel traitait du thème suivant : « Mutations de l’Empire, mutations épigraphiques dans l’Orient constantinien ».

M. Robert TURCAN, membre de l’Académie, a participé, les 23 et 24 septembre 2013, au colloque international « Les acteurs des cultes isiaques : fonctions, identités et modes de représentation » qui, en partenariat avec l’Université d’Erfurt, s’est tenu à l’Université de Liège ; il en tiré les conclusions. Le 23 septembre, il a été l’objet d’un hommage au Palais provincial.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC