Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2013

Décembre 2013

Le 2 décembre, M. Dominique Briquel, correspondant de l’AIBL, a prononcé l’allocution d’ouverture du colloque « L’Étruscologie au XXe siècle », qui a eu lieu à l’Université de Picardie, à Amiens.

Du 2 au 7 décembre 2013, le Secrétaire perpétuel Michel ZINK s’est rendu au royaume du Cambodge pour participer à la célébration du 20e anniversaire de l’inscription d’Angkor sur la liste du patrimoine de l’Humanité établie par l’UNESCO ; il a assisté aux travaux conduits lors de la 22e session technique et de la 20e session plénière du Comité international de Coordination (CIC) pour la sauvegarde et le développement de ce site historique unique au monde mais aussi à la 3e conférence intergouvernementale sur Angkor, en présence de nombreuses personnalités, dont la ministre de la Culture, Mme Aurélie Filippetti, et S. Exc. M. Serge Mostura, ambassadeur de la France au Cambodge. Représentaient l’Académie à ses côtés ses confrères Franciscus VERELLEN, directeur de l’École française d’Extrême-Orient (EFEO), et Azedine BESCHAOUCH, associé étranger de l’AIBL, secrétaire scientifique permanent du CIC, qui a pris la parole lors de la séance inaugurale ; à tous trois Sa Majesté le Roi NORODOM Sihamoni, associé étranger de la Compagnie a accordé une audience privée, le 5 décembre, en son palais de Siem Reap. Le Secrétaire perpétuel a profité de son séjour pour se faire présenter, notamment par le responsable du centre EFEO local, M. Dominique Soutif, les sites d’Angkor et les activités qui y sont conduites par cet établissement scientifique placé dans la mouvance de l’Académie.

L’abbé Jean-Robert Armogathe, correspondant de l’AIBL, a donné une communication sur « Bellarmin et Jacques Ier d’Angleterre : deux ecclésiologies de l’unité » au colloque « L’unité ecclésiologique à l’époque moderne : héritages, traités et questions disputées (XVIIe-XVIIe s.) » (École française de Rome, 5-7 décembre).

Le vendredi 6 décembre 2013, le professeur Li Fanwen, qui jouit d’une très grande renommée en Chine en raison de l’ésotérisme de sa spécialité portant sur la langue et l’écriture tangoutes, est venu, accompagné d’une délégation, présenter une communication très remarquée quai de Conti. Durant sa lecture, la séance de l’AIBL était filmée par la chaîne de télévision TJTV World (Tianjin) qui consacrera un reportage à la venue à l’Académie du récipiendaire de son prix Stanislas Jullien 2013. La visite du Professeur Li Fanwen illustre le renforcement actuellement observé des relations scientifiques nouées entre l’AIBL, les cercles universitaires et les milieux académiques chinois – M. Li Fanwen est le président honoraire de l’Académie des Sciences sociales de la province du Ningxia. Sa venue s’est déroulée quelques mois après un autre événement marquant, celui de la cérémonie de la remise de son épée d’académicien au Professeur JAO Tsung-I par le Secrétaire perpétuel Michel ZINK, organisée, le 19 septembre 2013, par l’Université chinoise de Hong Kong.

M. Jean-Pierre CALLU, membre de l’AIBL, a participé, le 7 décembre 2013, à l’Institut national d’Histoire de l’Art (INHA), à la journée « Ob singularem modestiam. Hommage à la mémoire de Xavier Loriot (1941-2013) ». Il y a présenté une communication intitulée : « Dioclétien dans le roman syriaque de l’Empereur Julien ». M. John Scheid, vice-administrateur du Collège de France et correspondant de l’Académie, a également donné un exposé lors de cette journée consacré à « Saturne à Épinal ».

M. Jean-Bernard de Vaivre, correspondant de l’Académie, a présenté, le 11 décembre 2013, une communication à la Société nationale des Antiquaires de France intitulée : « Autour de Pierre d’Aubusson. Les chapelles de Monteil-au-Vicomte (Creuse) » puis, le 12 décembre, dans le cadre des conférences de la Société française d’Archéologie pour l’année 2013-2014 consacrées à l’architecture gothique en Méditerranée orientale, une communication sur les « Auberges et églises latines de Rhodes ».

Le 11 décembre, M. Jacques DALARUN, membre de l’AIBL, a donné une conférence sur le thème : « Le Cantique de frère Soleil. François réconcilié » devant le département de langue et littératures italiennes de l’Université de Nancy.

Le jeudi 12 décembre 2013, dans le grand salon de la Sorbonne, en présence de nombreux confrères et amis, M. Laurent PERNOT a reçu des mains de M. Marc PHILONENKO, membre de l’AIBL, son épée d’académicien. Après l’allocution d’accueil de M. François Weil, recteur de l’Académie de Paris, chancelier des Universités, Mme Estelle Oudot, professeur à l’Université de Bourgogne, MM. Luigi Spina, professeur à l’Université de Naples « Federico II », et Marc FUMAROLI, de l’Académie française, membre de l’AIBL, ont rendu tour à tour hommage à l’oeuvre du récipiendaire ; Mme Colette Nativel, professeur à l’Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne a, pour sa part, donné lecture du discours de M. Michel Fartzoff, professeur à l’Université de Franche-Comté, empêché. L’épée remise à L. PERNOT remonte à la monarchie de Juillet ; elle porte la devise Semper armatus tirée du Dialogue des orateurs de Tacite (V, 4) ; sur son pommeau est ciselée une tête casquée d’Athéna encadrée de deux mufles de lion.

Le 16 décembre 2013, M. Michal Gawlikowski, correspondant étranger de l’AIBL, a donné une conférence sur « The portraits of the Palmyrene royalty » dans le cadre du colloque « The World of Palmyra » à l’Académie de Copenhague.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC