Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2011

Septembre 2011

Avec plusieurs de ses élèves, M. Denis KNOEPFLER, associé étranger de l’Académie, a participé à un colloque de recherche portant sur « The Epigraphy and History of Boeotia, New Finds, New Developments », qui s’est tenu du 2 au 4 septembre 2011 à Berkeley, University of California. Il a eu l’honneur de prononcer la communication de clôture intitulée : « Ekhthonde tas Boiôtias. The Expansion of the Boeotian Confederacy towards Central Euboia in the Beginning of the third Century BC. » Organisé conjointement avec la chaire d’épigraphie grecque du Collège de France, ce colloque a été l’occasion de préciser les contours du projet international de refonte du Corpus des inscriptions antiques de la Béotie, en collaboration avec le Service archéologique grec, la Société épigraphique grecque, l’École française d’Athènes et l’Académie des Sciences de Berlin.

M. Jean GUILAINE, membre de l’Académie, a participé du 4 au 9 septembre 2011 à Florianopolis (Santa Catarina, Brésil) au XVIe congrès de l’Union internationale des Sciences préhistoriques et protohistoriques. Il y a dirigé la session consacrée aux « néolithisations ».

M . Philippe Gignoux, correspondant de l’AIBL, a participé à la 7th Conference of Iranian Studies, qui s’est tenue du 7 au 10 septembre 2011 à Cracovie (Pologne), et y a présenté une communication intitulée : « Anatomy and Therapy of Eyediseases in Esmail Gorgani Compared to Syriac Sources ». Il a été fait « membre d’honneur » de la Societas Iranologica Europaea, organisatrice de cette conférence quadriannuelle, à la fondation de laquelle il participa dans les années 80 et dont il fut le Président de 1987 à 2001.

Mme Cécile Morrisson, correspondant de l’Académie, a participé du 12 au 14 septembre 2011 au colloque Mine-métal-monnaie (Paris, École pratique des Hautes Études) avec une communication intitulée : « Quantifier le monnayage byzantin : données et méthodes, acquis et perspectives »

M. Pierre Gros, correspondant de l’Académie, a participé au colloque international itinérant organisé par le Kunsthistorisches Institut de Florence et le centre Andrea Palladio de Vicenza sur l’œuvre de Giuliano da Sangallo, du 14 au 17 septembre 2011. Il a présenté à cette occasion, dans le cabinet des dessins et estampes du musée des Offices de Florence une conférence intitulée : « Giuliano da Sangallo et les thermes de Dioclétien à Rome ». En tant que membre du conseil scientifique du nouveau Centro di Studi Vitruviani de Fano, il a participé dans cette ville, du 6 au 8 octobre 2011, à un colloque international où il a présenté la communication liminaire intitulée : « Comment et pourquoi lire, éditer et commenter Vitruve aujourd’hui ? ». Le 6 octobre 2011, M. Pierre Gros avait été nommé citoyen honoraire de la ville de Fano, la colonia Iulia Fanestris de Vitruve.

M. Jean-Paul Morel, correspondant de l’Académie, a pris part, du 15 au 18 septembre, à Hyères-les-Palmiers, au colloque international d’archéologie « Contacts et acculturations en Méditerranée occidentale. Hommages à Michel Bats », dont il a dirigé une séance.

M. Robert MARTIN, membre de l’Académie, a inauguré le colloque international consacré à « La notion d’unité en sciences du langage », qui s’est tenu à l’Université de Paris XIII, les 15 et 16 septembre 2011, par une conférence intitulée : « Vers l’unification de la linguistique ».

Les 15 et 16 septembre 2011, s’est déroulé à la fondation Simone et Cino del Duca de l’Institut de France, le IVe colloque de la Société d’Études et de Recherches sur l’Aurès antique ; placé sous le patronage de l’Académie, la présidence d’honneur de Jean LECLANT ainsi que de celle d’Azedine BESCHAOUCH, ministre de la Culture de Tunisie et associé étranger de l’AIBL, il portait sur le thème : « L’Aurès dans son environnement régional de la Préhistoire au Moyen Âge » et a fourni l’occasion de célébrer le 90e anniversaire du fondateur d’Aouras, l’ambassadeur Pierre Morizot. MM. Robert TURCAN, Jean-Pierre CALLU et Jean-Louis FERRARY, membres de l’Académie, Jehan Desanges, Pierre Guichard et John Scheid, correspondants de l’AIBL, ont présidé chacun des sessions de ces journées d’érudition et d’amitié franco-algérienne. M. Pierre Guichard y a également présenté une communication intitulée : « Les garnisons arabes du pourtour de l’Aurès (VIIIe-IXe s.) ».

Le 16 septembre 2011, M. Roland RECHT, membre de l’AIBL, a prononcé la leçon d’ouverture de l’année universitaire destinée aux doctorants en muséologie de l’Université de Neuchâtel (Suisse). Le 17 novembre, il a présidé une journée d’études portant sur « Le musée des Monuments français et la construction de l’histoire » à l’Institut national d’Histoire de l’art (INHA). Cette journée est la première d’une série destinée à accompagner un programme de recherches mené par l’INHA et le musée du Louvre sur « Le musée des Monuments français d’Alexandre Lenoir : histoire et collections ». Deux autres journées sont prévues en 2012 et 2013.

M. John Scheid, correspondant de l’AIBL, a présidé le 20 septembre 2011 le conseil scientifique du site archéologique de Grand (Vosges).

Lors de la session annuelle des Rencontres d’archéologie et d’histoire en Périgord consacrée cette année aux « Châteaux en ruine », M. Yves-Marie BERCÉ, membre de l’AIBL, a présenté une communication intitulée : « Le château de la Belle au Bois dormant en son siècle » (Périgueux, 24 septembre 2011).

M. Yves-Marie BERCÉ, membre de l’AIBL, a organisé, ouvert et présidé le colloque commun des universités de Haïfa et de Paris-Sorbonne sur le thèmes des croyances préscientifiques des élites au temps de la Renaissance (Paris IV, 26 septembre).

M. Emilio MARIN, associé étranger de l’Académie, a participé, le 26 septembre 2011, au colloque international consacré aux questions d’hagiographie à Salone et à Split, qui s’est déroulé dans cette dernière ville, et y a présenté un rapport.

Mme Cécile Morrisson, correspondant de l’Académie, a participé à Rome, du 28 au 30 septembre, au Workshop international « Numismatica e Archeologia » (« Monnaies byzantines en contexte : l’exemple de quelques sites syro-palestiniens »).

Le vendredi 30 septembre 2011, M. Phan Huy Lê, historien du Vietnam et correspondant de l’AIBL, a présenté, sous le patronage de M. Franciscus VERELLEN une communication lors de sa séance sur : « Les sources de l’histoire économique et sociale du Vietnam aux époques médiévales et modernes ». Il avait été reçu précédemment par M. Y. Sordet, directeur de la Bibliothèque Mazarine, et Mme M. Pastoureau, directeur de la Bibliothèque de l’Institut qui lui ont fait découvrir leurs collections ; à cette occasion, cette dernière lui a présenté plusieurs ouvrages anciens sur le Vietnam, notamment une Histoire de l’étudiant Luc Vân Tiên et de sa fidèle fiancée Nguyet nga, manuscrit orné de 134 enluminures (1895-1898). Ont honoré de leur présence cette journée qui s’est clôturée par une réception en compagnie de S. Exc. Duong Chi Dung, ambassadeur du Vietnam à Paris, et M. Dinh Toan Thang, conseilller culturel vietnamien.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC