Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2008

Février 2008

Le 4 février 2008, M. André VAUCHEZ, Vice-Président de l’Académie, a présenté, devant la classe des lettres de l’Académie royale de Belgique dont il est membre associé, une communication intitulée : « L’Église catholique peut-elle canoniser Savonarole ? Le point de vue de l’historien ».

M. Jean-Pierre BABELON, membre de l’Académie, a participé au colloque organisé le 9 février 2008 au musée d’Archéologie nationale par la Société des Amis du Vieux Saint-Germain sur le thème « La vie de cour dans les châteaux royaux de Saint-Germain-en-Laye au XVIe siècle », avec une communication sur « Saint-Germain : un lieu de retraite pour Henri IV et la nursery des enfants ».

M. Franciscus VERELLEN, membre de l’Académie, a présidé le 11 février 2008 à l’Académie britannique à Londres la réunion du comité de pilotage du Consortium européen pour la Recherche sur le Terrain en Asie (ECAF), un organisme constitué le 3 septembre 2007 sous les auspices de l’AIBL et coordonné par l’École française d’Extrême-Orient (voir www.efeo.fr/ECAF/gm.html). Celle-ci a eu lieu à l’occasion de la réunion générale 2008 du Consortium, tenue sous le haut patronage de M. Janez Potocnik, commissaire européen pour la Science et la Recherche, suivie d’une réception organisée par la présidente de l’Académie britannique, Mme la baronne O’Neill de Bengarve. Le budget commun du groupement pour 2008- 2009 a été approuvé, de même que la procédure des appels à candidatures à publier pour des séjours d’études ou de recherches au sein du réseau des 20 implantations du Consortium en Asie. L’ECAF qui regroupe 40 prestigieuses institutions spécialisées dans les études asiatiques, dans 16 pays de l’Union européenne et d’Asie a été heureux d’accueillir à cette occasion deux nouveaux membres : le Centre d’Études est-asiatiques de l’Université de Turku (Finlande) et le Centre national de Recherches archéologiques (Indonésie), en tant que membre associé.

M. Christian ROBIN, membre de l’AIBL, a dirigé la 4e campagne de fouilles sur le site himyarite de Hasî, dans le sud du Yémen, du 11 février au 7 mars 2008. Durant cette mission, il s’est absenté une dizaine de jours pour participer à une prospection dirigée par Mme Saba Farès dans la région de Kilwa, au nord de l’Arabie séoudite.

M. Jean-Yves Tilliette, correspondant de l’AIBL, a donné, le 14 février 2008, au rectorat de l’Académie de Grenoble une conférence intitulée : « Un art du remploi : la littérature latine du Moyen Âge » ;

Les 18 et 19 février, M. Jean-Pierre Sodini, correspondant de l’Académie, à l’invitation de M. J.-M. Spieser, a assuré un cours « bloqué » sur la Lycie paléochrétienne et byzantine à l’Université de Fribourg.

M. Franciscus VERELLEN, membre de l’Académie, a accompagné la délégation ministérielle composée de MM. Jean-Michel Dion, adjoint du directeur général de l’Enseignement supérieur, Gilbert Puech, président du conseil d’administration de l’EFEO, et François Queyrel, président du conseil scientifique de l’EFEO, lors de leurs visites des centres EFEO de Pondichéry, Bangkok, Chiang Mai, Vientiane, Phnom Penh, Siem Reap et Hanoi (13-22 février 2008).

Le 14 février 2008, M. Roland RECHT, membre de l’Académie, a pris part au colloque organisé conjointement par l’Université de Lausanne, l’Académie de France à Rome et le Forum franco-allemand d’histoire de l’art de Paris sur le thème : « De la quête des règles au discours sur les fins. Les mutations des discours sur l’art en France dans la seconde moitié du XVIIIe siècle ». Il a fait une communication qui portait sur « Goethe et Falconet ».

M. André LARONDE, membre de l’AIBL, a obtenu la restitution officielle d’une oeuvre volée dans une réserve de Cyrène en 1999 ; elle a été rendue à la Libye à l’UNESCO, le 20 février 2008, en présence de l’ambassadeur de Libye auprès de l’UNESCO, le Dr Abdussalam Quellali, et d’un envoyé des Affaires étrangères, le Dr Zidane Mohamed. Cette pièce, reparue dans une galerie d’art américaine, qui l’avait laissée en dépôt momentanément à Paris, avait été identifiée dernièrement par André LARONDE, qui fut chargé par les autorités libyennes de sa récupération de l’oeuvre, conjointement avec le Dr Quellali. Il s’agit d’un bas-relief en marbre blanc, complet sauf du côté gauche, mutilé depuis l’Antiquité, qui avait été trouvé en 1973 par la Mission américaine du professeur Donald White dans le sanctuaire de Déméter à Cyrène, hors les murs, au sud de la cité antique. Cette pièce figure un quadrige vainqueur dans une course (le char avec l’aurige manquent aujourd’hui) ; devant l’attelage Hermès est représenté. Ce relief de la basse époque hellénistique ou des débuts de la période impériale doit avoir été offert en remerciement d’une victoire hippique.

M. Pierre Gros, correspondant de l’Académie, a participé au musée national d’Art romain de Mérida (Espagne) à l’inauguration de l’exposition sur Pompéi et Herculanum, le 25 février 2008, et, dans le cadre de la présentation du volume Culto Imperial : politica y poder, a prononcé le 29 février une conférence publique, dans le même musée national d’Art romain, intitulée : « L’architecture du culte impérial dans les provinces occidentales et orientales ».



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC