Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2007

Octobre 2007

Le 1er octobre 2007, M. Dominique Briquel, correspondant de l’Académie, a été invité par L’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique, dont il est membre associé, à présenter lors d’une de ses séance à Bruxelles une communication sur « Religion étrusque et religion chrétienne : un aspect peu étudié de la « réaction païenne » ».

M. Christian ROBIN, membre de l’Académie, en collaboration avec Isabelle Sachet, ATER au Collège de France, a organisé les 1er et 2 octobre 2007 une table ronde intitulée : « Dieux et déesses d’Arabie : images et représentations. » Les séances se sont tenues à Paris au Collège de France. Cette table ronde, financée par l’Agence nationale de la Recherche dans le cadre du projet « De l’Antiquité tardive à l’Islam », a réuni seize participants qui venaient de France, d’Allemagne, d’Israël, d’Italie et du Royaume-Uni.

Du 1er au 8 octobre, M. Pierre Gros, correspondant de l’académie, a dirigé et animé le séminaire de l’École archéologique italienne d’Athènes sur le thème « Architecture et urbanisme des villes d’Asie Mineure sous le Haut-Empire (Éphèse, Pergame, Aphrodisias) ».

M. Jean-François JARRIGE a reçu, le 3 octobre, dans le cadre des présentations de l’exposition « De l’Inde au Japon. Dix ans d’acquisitions au musée Guimet », le Président Nicolas SARKOZY et le Président Jacques CHIRAC ainsi que Lakshmi MITTAL, PDG de Mittal Steel-Arcelor, donateur d’une très importante statue en bronze du Kashmîr.

Les jeudi 4, vendredi 5 et samedi 6 octobre 2007, s’est déroulé à Beaulieu-sur-Mer, sous la présidence de MM. Jean LECLANT, conservateur de la Villa Kérylos, secrétaire perpétuel de l’AIBL, André VAUCHEZ, membre de l’Académie, et Maurice Sartre, président de l’IEHCA (Institut européen d’Histoire et des Cultures de l’Alimentation), le XVIIIe colloque de la villa Kérylos, avec pour thème : « Pratiques et discours alimentaires en Méditerranée de l’Antiquité à la Renaissance ». Ces fructueux travaux ponctués par deux dîners, organisés tour à tour à la préfecture de Nice, dans le cadre majestueux de l’ancien palais des rois de Sardaigne où les participants ont été accueillis par M. le préfet Dominique Vian et son épouse, puis, dans l’Andrôn de la Villa, ont rencontré le succès accoutumé auprès d’un large public formé de personnalités locales et d’enseignants, réunies autour de l’Association des Amis de la Villa Kérylos, présidée par M. Jean-Pierre Weiss. Ont notamment souhaité marquer leur intérêt pour cette manifestation par leur présence : le recteur Jean-Claude Hardouin et son épouse, le consul général de Grèce à Marseille M. Petros Panayotopoulos, ainsi que le consul honoraire M. Antoine Michailos.

M. André LARONDE, membre de l’Académie, a présidé la rencontre organisée les 4 et 5 octobre à l’École normale supérieure Lettres et sciences humaines de Lyon sur le thème : « Élaboration de figures identitaires et de constructions communautaires » ; il y a prononcé la conférence inaugurale. Le 12 octobre, dans le cadre du colloque« Ancône, les Marches et l’Orient dans l’Antiquité », il a donné à Ancône, sous la présidence du président de la région des Marches et en présence du maire de la ville, une communication sur « La fréquentation grecque de l’Adriatique, des Marches, d’Ancône : les sources littéraires ». Le 19 octobre, il est intervenu au cours du colloque« Krise und Kult. Vorderer Orient und Nordafrika von Aurelian bis Justinian », organisé par l’Université Johannes Gutenberg de Mayence, avec une communication intitulée : « La situation de la Cyrénaïque ».

M. Henri LAVAGNE, membre de l’Académie, a participé au 2e colloque international sur « La culture architecturale italienne et française à l’époque napoléonienne » (Institut suisse-Académie de France à Rome, 4-6 octobre 2007) ; il y a présenté une communication intitulée « Francesco Belloni et la naissance de l’art de la mosaïque à Paris sous la révolution romaine et sous I’Empire ».

M. Paolo MATTHIAE, associé étranger de l’Académie, a dirigé, du 20 juillet au 8 octobre 2007, la 44e campagne de fouilles à Tell Mardikh-Ébla en Syrie, durant laquelle il a récolté des résultats importants : en particulier la découverte du Temple du Rocher et de deux statuettes de reines en or, argent, stéatite, marbre et bois du 3e quart du IIIe millénaire av. J.-C.

Dans le cadre du colloque international organisé par l’Institut historique allemand « La cour de Bourgogne et l’Europe : le rayonnement et les limites d’un modèle culturel » (Paris, Hôtel Duret de Chevry, 9-11 octobre 2007), M. Heribert Müller, correspondant étranger de l’AIBL, a présenté une communication intitulée : « Les cas de l’Empire, de l’Espagne habsbourgeoise et de la Pologne : imitation, invention d’une tradition, refus ? ».

Lors du colloque international organisé par l’Institut historique allemand « La cour de Bourgogne et l’Europe : le rayonnement et les limites d’un modèle culturel » (Paris, hôtel Duret de Chevry, 9-11 octobre 2007), M. Philippe CONTAMINE, membre de l’Académie, a présenté le rapport relatif à la France, à l’Angleterre et à l’Écosse.

A l’invitation du CEEJA (Centre européen d’Études japonaises d’Alsace) et du département d’études japonaise de l’Université Marc Bloch de Strasbourg, M. Jean-Noël ROBERT, membre de l’Académie, a donné les 10 et 11 octobre 2007 deux conférences, à Colmar puis à Strasbourg, portant respectivement sur « Un Frankenstein dans le Japon médiéval » et « Bouddhisme et poésie. Traitement poétique d’un dogme bouddhique ».

M. Jacques FONTAINE, membre de l’Académie, a participé au colloque européen « La Slovénie et les pays d’Europe centrale sur les traces de saint Martin », qui a eu lieu du 11 au 13 octobre à Slovena Bistrica. Il a présenté une communication sur « Les racines antiques et les mutations modernes du « partage citoyen » » : il y a analysé le sens historique et la longue et riche ascendance de ce « partage citoyen ». Inspiré du geste exemplaire de saint Martin partageant son manteau avec un misérable, cet idéal renouvelé a été formulé et défini en 2006 par les responsables du Centre culturel européen Saint Martin de Tours : il se propose de développer le partage de tous les biens, devenu aujourd’hui si urgent, entre les citoyens du monde. Il se répand déjà à travers les « Itinéraires culturels européens Saint Martin de Tours », avec la caution du Conseil de l’Europe − dont justement la Slovénie et la France vont assumer ensemble la présidence en 2008.

M. Jean FAVIER, membre de l’Académie, a été nommé, par arrêté du Maire de Paris, le 12 octobre 2007, président du Comité d’Histoire de Paris ; MM. Jean-Pierre BABELON et Albert RIGAUDIÈRE, membres de l’Académie, ainsi que M. John BALDWIN, associé étranger de l’AIBL, en sont nommés membres. Comme président de la Commission française, M. Jean FAVIER a pris part, du 13 octobre au 2 novembre, aux travaux de la Conférence générale de l’UNESCO.

Dans le cadre du projet « De l’Antiquité tardive à l’islam » financé par l’Agence nationale de la Recherche, s’est tenu à Paris, du 18 au 20 octobre à l’Institut national d’Histoire de l’Art (INHA), un colloque international intitulé « Continuités de l’occupation entre les périodes byzantine et abbasside au Proche-Orient, VIIe-IXe s. ». Il a réuni 40 participants qui venaient de France, d’Allemagne, du Danemark, de Grande-Bretagne, des États-Unis, d’Israël, de Jordanie et de Suisse. M. Christian ROBIN, membre de l’Académie, en a prononcé les conclusions. M. Jean-Pierre Sodini et Mme Cécile Morrisson, correspondants français de l’AIBL, y ont présenté conjointement une communication (« Niveaux d’occupation et fréquentation d’un site de pèlerinage : Saint-Syméon des Byzantins aux califes »).

A l’initiative du chancelier Gabriel DE BROGLIE, s’est tenue du 21 au 23 octobre à l’Institut de France une rencontre des Académies européennes sur le thème « Les Académies en Europe au XXIe siècle ». M. Michel ZINK, membre de l’Académie, assurait l’organisation scientifique de cette rencontre et en a tiré les conclusions. M. Marc FUMAROLI, de l’Académie française et membre de l’Académie, a prononcé dans ce cadre un discours au titre de « grand témoin ». A l’issue de la dernière matinée de la rencontre, s’est tenue la séance solennelle de rentrée des cinq Académies sous la Coupole sur le thème « Identités nationales et universalité de l’esprit ». Le délégué de l’AIBL était M. Emilio MARIN, associé étranger, ambassadeur de Croatie auprès du Saint-Siège, qui a prononcé un discours dont le titre était : « Le curé de campagne et le prix Nobel face à l’histoire ou l’enjeu de l’Europe et de la Méditerranée ». La rencontre des Académies européennes avait été précédée, le samedi 20 octobre, d’un colloque à la Fondation Singer-Polignac organisé par M. Jean-Pierre Chaline, professeur à l’Université de Paris-Sorbonne, sur « Les Académies en Europe, XIXe-XXe siècles ». M. Michel ZINK en a assuré la présidence avec M. Chaline et en a tiré les conclusions.

M. Jean Vezin, correspondant de l’Académie, a présidé le séminaire sur la reliure organisé par les Amis de la Bibliothèque bénédictine de Saint-Michel qui s’est tenu les 22 et 23 octobre dans l’Hôtel de Ville de Saint-Mihiel et il y a prononcé l’allocution d’ouverture.

M. Pierre Laurens, correspondant de l’AIBL, a prononcé une communication intitulée : « Le roi de guerre, le roi de paix, à la lumière de la découverte et du déchiffrement des inscriptions latines de la Galerie des Glaces de Versailles », dans le cadre du colloque international « Biografia dipinta et ritratto dal barrocco al neoclassicismo », organisé par les professeurs Roberto Guerrini et Alberto Olivetti (Université de Sienne) au Complesso Museale Santa Maria della Scala à Sienne les 25-27 octobre 2007.

Invité à participer, le 26 octobre 2007, au colloque jubilaire Bonus Eventus, organisé par l’Institut archéologique de l’Université de Berne pour célébrer le 50e anniversaire de Mme Ines Jucker, M. Jean-Charles BALTY, associé étranger de l’Académie, y a donné une communication sur « Le groupe tétrarchique de Chiragan (Martres-Tolosane) ». Au colloque Les Rutènes, du peuple à la cité, de l’indépendance à l’installation dans le cadre romain (150 av. J.-C.-100 ap. J.-C.), tenu à Rodez et Millau du 15 au 17 novembre 2007, il a présenté par ailleurs « Un buste en marbre de Marc Aurèle trouvé à Rodez et le buste de Caligula en céramique sigillée de la Gaufresenque ».

M. Philippe CONTAMINE, membre de l’Académie, a présenté une communication intitulée « « Les princes, barons et chevaliers qui a la chevalerie au service de Dieu se sont ja vouez » (Philippe de Mézières) : recherches prosopographiques sur l’ordre de la Passion de Jésus-Christ (1385-1395) », lors du colloque international « La noblesse et la croisade : piété, diplomatie, aventure » organisé par le Centre d’Études médiévales de l’Université Charles, qui s’est déroulé à Prague (Académie des Sciences) les 26 et 27 octobre 2007. Il a été aussi chargé d’en faire la conclusion.

M. Jean-Paul Morel, correspondant de l’Académie, a participé les 26-27 octobre, à Naples, au colloque international du Centre Jean Bérard « Jean Bérard et l’historiographie de la colonisation grecque en Grande Grèce et en Sicile », avec une communication sur « Jean Bérard et les Phocéens en Méditerranée occidentale ». Toujours à Naples, il a pris part les 29-30 octobre à la table ronde du programme européen RAMSES sur « Grecs et indigènes en Italie méridionale ».

Sous le patronage de l’École suisse d’archéologie en Grèce (ESAG) et en étroite collaboration avec l’Éphorie des Antiquités de l’Eubée, une campagne de sondages conduite par le professeur Denis KNOEPFLER, associé étranger de l’Académie, vient de mettre au jour en octobre 2007, à un peu plus de 10 km à l’est du site d’Érétrie — que l’ESAG explore et étudie depuis plus de quarante ans —, l’impressionnante fondation d’un grand édifice faisant partie, à un titre ou à un autre, de l’Artémision d’Amarynthos ou sanctuaire d’Artémis Amarysia.

M. Oskar von Hinüber, correspondant étranger de l’Académie, a été invité pour deux mois (octobre-novembre 2007) par l’Université Soka (Soka Daigaku) à Hachioji au Japon pour conduire des recherches sur un texte bouddhique de la discipline (vinaya), l’Abhisamacarikadharma, en coopération avec le professeur Seishi Karashima. Durant sa visite, il a donné des conférences sur « The Foundation of the Bhikkhunisamgha. A Contribution to the Earliest History of Buddhism » à l’Université Ryukoku à Kyoto (5 novembre), à l’Université Soka, Hachioji (14 novembre), et à l’Université de Tokyo (22 novembre).



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC