Accueil du site > Membres > Activités des membres et correspondants > Année 2003

Novembre - Décembre 2003

M. Jean-François JARRIGE, membre de l’Académie, a été l’invité de l’émission « Des racines et des ailes » sur France 3 le 5 novembre 2003. Cette émission consacrée au musée Guimet, dont M. Jarrige est le directeur, portait sur trois sujets reportages : l’Afghanistan, le Cambodge et le Japon.

M. Jean LECLANT, Secrétaire perpétuel de l’Académie, prononcera le discours d’introduction à la Table ronde organisée par le Laboratoire des Études sémitiques anciennes (CNRS-Collège de France), le vendredi 7 novembre 2003 au Collège de France, sur le thème « Les inscriptions syriaques : une source de l’histoire des chrétiens du Proche-Orient ».

M. Agostino PARAVICINI-BAGLIANI, correspondant étranger de l’Académie, a donné le 7 novembre 2003 à l’Université d’Avignon une conférence sur Boniface VIII, les sciences et l’ordre de l’univers, à l’occasion du 700e anniversaire de la fondation de cette Université. Il a organisé, en collaboration avec le professeur Jean Wirth, de l’Université de Genève, un colloque international sur « Le corps et sa parure » qui s’est tenu aux Universités de Lausanne et de Genève les 20-22 novembre 2003. Les actes du colloque seront publiés dans la revue Micrologus. Nature, sciences and medieval societies qu’il dirige.

Lors de sa réception officielle à l’Académie des Sciences de Russie le 13 novembre, M. Paul BERNARD, membre de l’Académie, a rencontré divers collègues archéologues et historiens de l’Antiquité et donné à l’Institut d’archéologie de Russie une conférence sur une épigramme funéraire grecque récemment découverte en Afghanistan, où un Indien hellénisé retrace en vers les événements marquants de sa vie.

Lors du colloque international sur « L’énoncé réfléchi », organisé par l’Université de Lille-III du 13 au 15 novembre, MM. Gilbert LAZARD et Bernard POTTIER, membres de l’Académie, Jean-Charles PERROT et Ekkehard KÖNIG, correspondants français et étranger, ont présenté des communications respectivement sur Le réfléchi est-il une diathèse ? ; La place du réfléchi dans la continuité diathique ; L’énoncé réfléchi : réflexion autour de faits français et hongrois ; Vers une typologie nouvelle du réfléchi.

MM. Azedine BESCHAOUCH, associé étranger de l’Académie, secrétaire scientifique permanent du Comité International de Coordination pour Angkor (UNESCO) et Jean-François JARRIGE, membre de l’Académie, directeur du musée Guimet, ont été les deux principaux rapporteurs de la Deuxième conférence internationale pour la sauvegarde de la Deuxième conférence internationale pour la sauvegarde et le développement durable du site d’Angkor, qui s’est tenue à Paris sous l’égide de l’Unesco et du ministère des Affaires étrangères les 14 et 15 novembre ; elle a abouti à la « Déclaration de Paris », dans le prolongement de la « Déclaration de Tokyo » (octobre 1993). Le Secrétaire perpétuel de l’Académie Jean LECLANT a participé à cette importante réunion internationale.

M. Jean SCHNEIDER, doyen d’âge et d’élection (1968) de l’Académie, doyen d’âge de l’Institut de France, vient d’atteindre ses cent ans le 3 novembre. Une délégation, composée de MM. Philippe CONTAMINE, Bernard GUENÉE, Gilbert LAZARD, Francis RAPP et Jean RICHARD, membres de l’Académie, et de M. Michel Bur, correspondant, s’est rendue le samedi 15 novembre à Nancy. Elle a remis à son destinataire le volume Hommage de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres à Jean Schneider pour son centenaire. M. Werner PARAVICINI, associé étranger de l’Académie, a présenté l’Institut historique allemand de Paris, le 15 novembre, à l’Académie des Sciences, des Belles-lettres et des Arts de Rouen. Il a prononcé, à la conférence annuelle de l’Institut historique allemand de Londres, une communication sur Fact and Fiction : St. Patrick’s Purgatory and the European Chivalry in the Later Middle Ages, le 21 novembre. Il a organisé, avec M. Olivier Chaline (Université de Paris I), en Sorbonne le 8 décembre une journée d’étude sur le thème « Du duché de Prusse à l’Oblast Kaliningrad » et il a prononcé, le 12 décembre, à l’Académie des Sciences de Göttingen, une conférence (en allemand) intitulée De l’espace social à l’espace réel : Cour et résidence en Europe médiévale et moderne.

Lors de la visite de M. Ion Iliescu, Président de la Roumanie, à l’Institut de France le 20 novembre 2003, M. Jean LECLANT lui a présenté l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en présence de M. Pierre Messmer, Chancelier de l’Institut. Il lui a remis les diverses publications réalisées en commun par l’Académie roumaine et la Compagnie.

L’Université Charles de Gaulle-Lille III a organisé du 20 au 22 novembre 2003 un colloque international intitulé « Correspondances, documents pour l’histoire de l’Antiquité tardive ». M. Jean-Pierre Callu, Vice-Président de l’Académie, y a présenté une communication sur La lettre de Symmaque à l’empereur Gratien.

M. Bernard POTTIER, membre de l’Académie, a prononcé au colloque « Língua e discurso », organisé par l’Université de Porto en hommage à Joaquim Fonseca du 20 au 22 novembre 2003, la conférence inaugurale sur Les concepts, la langue et les discours.

M. André LARONDE, membre de l’Académie, a participé les 24 et 25 novembre 2003 au colloque organisé par le professeur M. Cataudella, du Département des Sciences historiques de l’Université de Florence, sur le thème du cinquantenaire du déchiffrement du linéraire B. Il y a présenté une communication intitulée Pourquoi les Mycéniens n’ont pas laissé de traces de leur fréquentation sur les côtes de Libye. Il a participé les 25 et 26 novembre au congrès d’études sur la Cyrénaïque organisé par le professeur E. Fabbriccotti, de l’Université G. d’Annunzio de Chieti, où il a présenté une communication sur L’Église occidentale d’Érythron (el-Latrun).

M. Marc FUMAROLI, de l’Académie française, membre de l’Académie, a donné une communication le 8 décembre 2003, dans le cadre des séances de l’Académie des Sciences morales et politiques, sous la présidence de M.Emmanuel Le Roy Ladurie, sur L’avant et l’après Révolution française au gré de Chateaubriand : étude de caractères.

Le 9 décembre 2003, sous la présidence de M. Glen W. Bowersock, associé étranger de l’Académie, le groupe de travail du « Fonds Louis Robert » s’est réuni, en présence de M. Jean Leclant, Secrétaire perpétuel de l’Académie, pour remettre à l’Institut d’Archéologie de l’Académie roumaine (par l’intermédiaire de M. Alexandru Avram, professeur à l’Université du Maine) un jeu de photocopies des carnets de fouilles effectuées à Histria (1928-1931). Ces carnets, inédits, ont été retrouvés dans les archives du « Fonds Louis Robert » ; ils avaient été confiés à Jeanne et Louis Robert par Scarlat et Marcelle Lambrino, au temps de leur exil. Ces carnets concernent les premières fouilles d’Histria effectuées par S. et M. Lambrino ; elles sont de première importance pour l’appréciation des données exactes de ces fouilles, sur lesquelles on n’avait jusqu’ici pas d’autres éléments d’information. L’Institut d’Archéologie de Bucarest et le professeur Petre Alexandrescu ont exprimé leur gratitude pour ce geste.

Dans la collection des Monumenta Palaeographica Medii Aevi (dirigée par Hartmut Atsma, ancien directeur scientifique à l’Institut historique allemand de Paris, Jean-Pierre Mahé, membre de l’Académie, et Jean Vezin, correspondant de l’Académie) la Series gallica, patronnée par l’Académie, s’est enrichie d’un nouveau volume. Cet ouvrage contient la reproduction en fac-similé et l’édition des Comptes sur tablettes de cire de Jean Sarrazin, chambellan de saint Louis, par Mme Élisabeth Lalou, avec une préface de M. Philippe Contamine, membre de l’Académie ; il a été présenté le mercredi 10 décembre 2003 aux Archives nationales. Au cours de cette cérémonie, ont pris la parole Mme Marie-Paule Arnauld, MM. Philippe Contamine, Bruno Galland, chef de la section ancienne des Archives nationales, Jean Vezin, Christophe Lebbe, représentant des Éditions Brepols, et Mme Elisabeth Lalou.

M. Alain MICHEL, membre de l’Académie, a présenté une communication le 12 décembre 2003 sur Liturgie et théologie au Moyen Âge, lors de la journée d’étude des « Rencontres médiévales européennes » qui s’est déroulée à l’Institut de France, avec le patronage de l’Académie, dont le thème était : Notre Dame de Paris. Un manifeste chrétien 1160-1230.

M. Bernard Pottier, membre de l’Académie, a présidé une séance des Journées d’études sur « L’atténuation et l’intensification dans les langues romanes », organisées par l’Université de Paris VIII les 12 et 13 décembre 2003 et en a présenté une synthèse. Mme Olga Weijers, correspondant étranger, a participé le 13 décembre 2003 à une journée organisée à la Sorbonne par le professeur R. Imbach, en l’honneur de l’installation à Paris de la Commissio Leonina (éditeurs des œuvres complètes de saint Thomas d’Aquin) ; elle y a présenté une communication sur La Commission Léonine et l’histoire intellectuelle.



imprimer


Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC