Accueil du site > Membres > Académiciens depuis 1663

SENART Émile, Charles, Marie

Officier de la Légion d’honneur

(Reims, Marne, le 27 mars 1847 ; Paris, le 21 février 1928)

Élu, le 23 juin 1882, membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil de François GUESSARD. Président pour 1893.

Portrait © Société Asiatique

Spécialisation : ORIENTALISTE [indianiste, histoire et civilisation indiennes, philologie et littérature indiennes (en particulier Bhagavadgitā, Chāndogya-Upanisad, Brhad-Āranyaka-Upanisad, Le Mahāvastu), linguistique (grammaire pālie), épigraphie indienne (en particulier inscriptions d’Açoka et inscriptions karoyÄhī), histoire des religions (bouddhisme)].

Carrière : - 1866. Licencié ès lettres.

  • Membre de la Société asiatique (Paris, président), de la Société de Linguistique (Paris), de l’Association des Amis de l’Orient et de la Royal Asiatic Society of Great Britain and Ireland (Londres).
  • Membre du Comité de l’Asie française (président), du Comité-Conseil du musée Guimet et de la Délégation d’Archéologie française en Perse et en Afghanistan.
  • Membre de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique (Bruxelles), de l’Accademia delle Scienze dell’Istituto di Bologna, de la British Academy (Londres), de l’Académie royale néerlandaise des Arts et Sciences (Amsterdam) et de l’Académie impériale des Sciences de Russie (Saint-Pétersbourg).
  • Docteur honoris causa de l’Université d’Oxford.

Principales publications : - 1871. Grammaire pâlie de Kaccâyana. - 1873-1875, 1882 (2ème éd.). Essai sur la légende du Buddha. Son caractère et ses origines. - 1881-1886. Les Inscriptions de Piyadasi. I, Les quatorze édits. II, Les édits sur piliers. Les édits détachés. L’auteur et la langue des édits. - 1882-1897. Le Mahâvastu, 3 vol. - 1886. « L’épigraphie et l’histoire linguistique de l’Inde » (in CRAI). - 1888-1896. « Notes d’épigraphie indienne. I, A Shahbaz Garhi, à Mansera et à Girnar (1888). II, Sur quelques pierres gravées provenant du Caboul (1889). III, De quelques monuments indo-bactriens (1890). IV, Trois nouvelles inscriptions d’Açoka-Piyadasi (1892). V, Les récentes découvertes du major Deane (1894). VI, L’inscription du stûpa de Manikyâla (1896) » (in Journal asiatique). - 1889. « Un roi de l’Inde au IIIe siècle avant notre ère. Açoka et le bouddhisme » (in Revue des Deux Mondes). - 1891. « Le théâtre Indien » (in Revue des Deux Mondes). - 1896, 1927 (2ème éd.). Les castes dans l’Inde. Les faits et le système. - 1898. « Le manuscrit kharoyÄhī du Dhammapada. Les fragments Dutreuil de Rhins » (in Journal asiatique). - 1900. « Bouddhisme et yoga » (in Revue de l’Histoire des Religions). - 1901. « Las Abhisambuddhagāthās dans le Jātaka pâli » (in Journal asiatique). - 1902 ; 1905. « The Inscriptions in the caves at Kârlê » (transcription, traduction et commentaires ; in Epigraphica Indica). - 1907. « Origines bouddhiques » (in Annales du musée Guimet). - 1913. Mémoires concernant l’Asie orientale (Inde, Asie centrale, Extrême-Orient) (en collaboration avec A. Barth, Éd. Chavannes et H. Cordier). - 1915. « Rajas et la théorie indienne des trois gunas » (ibid.). - 1920-1927. KaroyÄhī Inscriptions discovered by Sir Aurel Stein in Chinese Turkestan. I, Text of Inscriptions discovered at the Niya site 1901. II, Text of Inscriptions discovered at the Niya, Endere, and Lou-lan Sites 1906-1907 (transcrites et éditées en collaboration avec A. M. Boyer et E. J. Rapson). - 1922. La Bhagavadgîtâ (traduction). - 1930. Chāndogya-Upanisad (transcription et traduction annotée ; posthume). - 1934. Brhad-Āranyaka-Upanisad (traduction ; posthume).

Biographie et bibliographie : - Le premier siècle de l’Institut de France, 25 octobre 1795-25 octobre 1895, par le comte de Franqueville, Paris, 1895, t. I, p. 393. - « Éloge funèbre de M. Émile Senart », par G. Glotz, CRAI, 1928, p. 60-65. - « Émile Senart », par A. Foucher, Journal asiatique 212, 1928, p. 5-18. - « Émile Senart », par L. Finot, Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient 28, 1928, p. 335-347. - « Émile Charles Marie Senart », par F. W. Thomas, The Journal of the Royal Asiatic Society of Great Britain and Ireland, 1928, p. 751-760. - « La vie agissante d’Émile Senart », par J. Bacot, L’Asie française, 1929, p. 186-190. - « Bibliographie des travaux d’Émile Senart », par A. Guérinot, Journal asiatique 218, juillet-décembre 1933, fascicule annexe, p. 1-75.



Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC