Accueil du site > Membres > Académiciens

RAPP Francis, Jean, Joseph











Chevalier de la Légion d’Honneur ; Commandeur de l’Ordre national du Mérite ; Commandeur de l’Ordre des Palmes académiques
(Strasbourg, Bas-Rhin, le 27 juin 1926)

Élu, le 26 mars 1993, membre libre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil d’Emmanuel LAROCHE.

 Spécialisation

MÉDIÉVISTE et HISTORIEN DE L’ALSACE [histoire régionale (Alsace, en particulier à la fin du Moyen Âge), histoire économique, sociale et urbaine (Strasbourg), histoire religieuse au bas Moyen Âge (institutions, sociétés ecclésiastiques, mentalités et spiritualité, histoire de la Réforme), histoire du Saint-Empire romain germanique].

 Carrière

1952. Agrégé d’histoire. - 1952-1953. Professeur au lycée Fustel de Coulanges de Strasbourg. - 1953-1955. Pensionnaire de la Fondation Thiers. - 1956-1961. Assistant d’histoire à la Faculté des lettres de Strasbourg. - 1961-1972. Chargé de cours à la Faculté des lettres de Nancy, puis à la Faculté des lettres de Strasbourg (1965), puis Université de Strasbourg II. - 1972. Docteur ès lettres. - 1972-1973. Chargé de cours d’histoire du christianisme à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg. - 1972-1991. Maître de conférences, puis professeur (1974) d’histoire du Moyen Âge à l’Université de Strasbourg II. - 1983. Correspondant français de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. - 1983. Professeur associé à l’Université de Neuchâtel.

  • Membre du Comité consultatif des Universités, du Conseil supérieur des Corps universitaires, du Conseil supérieur des Universités, du Comité national du C.N.R.S., du Conseil scientifique et du Conseil d’Administration de l’École des Chartes et de l’École française de Rome.
  • Membre de l’Académie d’Alsace, de l’Académie des Marches de l’Est et de l’Akademie der Wissenschaften in Göttingen.

 Principales publications

1956. Inventaire des sources manuscrites de l’histoire d’Alsace conservées dans les bibliothèques publiques de France. - 1970. « Humanisme, Renaissance et Réforme. Discipline et prospérité » (in Histoire de l’Alsace). - 1971, 1991 (4ème ed.). L’Église et la vie religieuse en Occident à la fin du Moyen Âge. - 1972. « Le grand siècle de l’Alsace : travaux et drames de l’esprit ; la richesse, ses effets et ses limites » (in Documents de l’histoire d’Alsace ; en collaboration avec F.-J. Fuchs). - 1973. « Les pélerinages en Occident à la fin du Moyen Âge » (in Les pèlerinages). - 1974. Réformes et réformation à Strasbourg. Église et société dans le diocèse de Strasbourg (1450-1525) (thèse principale). - 1976. « Croyances et pratiques populaires à la fin du Moyen Âge en Occident » (in Le christianisme populaire). - 1977. L’Alsace à la fin du Moyen Âge. - 1980. « L’Église, la vie mentale et morale. L’humanisme et la Renaissance. De la Réforme à la Réformation » (in Histoire de l’Europe). - 1981. « Route des poètes et route des empereurs » (in Une histoire du Rhin). - 1981. « Préréformes et humanisme. Strasbourg et l’Empire » (in Histoire de Strasbourg). - 1982. « Mutations et difficultés du pèlerinage à la fin du Moyen Âge » (in Les chemins de Dieu). -1983. « Du domaine à l’État : les avatars de la seigneurie rurale » (in Histoire rurale de l’Alsace). - 1985. « Du royaume franc à la ville libre, le beau XVIe siècle » (in Histoire de Strasbourg). - 1989. Les origines médiévales de l’Allemagne moderne. De Charles IV à Charles Quint (1346-1519). - 1990. « La naissance de l’Europe moderne » (in L’époque de la Réforme et du Concile de Trente). - 1991. « Le poids du temporel. Les provinces ecclésiastiques de l’Europe. Les Juifs en Allemagne » (in Histoire du christianisme). - 1994. Le rétablissement de la papauté. Réformes et inerties. Les caractères communs de la vie religieuse. Les caractères nationaux au sein de la chrétienté occidentale : l’Allemagne ; la France (in Histoire du christianisme). - 1996. « Les villes du Saint-Empire et le problème militaire : l’exemple de Strasbourg » (in Journal des Savants). - 1998. « La naissance, l’existence quotidienne et la résistance d’un foyer de vie cistercienne » (in Koenigsbruck, l’histoire d’une abbaye cistercienne). - 2000. Le Saint-Empire romain germanique.

  • Directeur des ouvrages suivants : Histoire d’Alsace, 9 vol. (1977), Histoire de Strasbourg, 4 vol. ( en collaboration avec G. Livet ; 1982), Histoire du diocèse de Strasbourg (1982) et Histoire de Strasbourg (en collaboration avec G. Livet ; 1987).
  • Membre du Comité de rédaction de la revue Archiv für die Reformationsgeschichte.
  • Collaboration à l’Encyclopédie de l’Alsace (1982-1985) et au Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne (1982-1992).

 Articles en ligne sur Persée



Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC