Accueil du site > Membres > Orientalistes

MÜNTZ Louis, Frédéric, Eugène

Chevalier de la Légion d’honneur

(Soultz-sous-Forêt, Bas-Rhin, le 11 juin 1845 ; Paris, le 30 octobre 1902)

Élu, le 3 mars 1893, membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil de Siméon LUCE.



Eugène Müntz, personnalité marquante dans l’histoire de l’École française du Louvre, dont il fut membre de 1873 à 1876, fit toute sa carrière à l’École des Beaux-Arts (sous-bibliothécaire en 1876, bibliothécaire et conservateur des archives et du musée en 1878, professeur suppléant en 1884). On lui doit d’avoir tracé les linéaments de tout un champ d’investigations nouvelles, celles qui s’attaquent au problème si délicat des origines de l’Humanisme et de la Renaissance. Les arts à la cour des papes pendant les XVe et XVIe siècles (1878-1882, 3 vol) et l’Histoire de l’art pendant la Renaissance (1888, 3 vol.) laissent de cet homme exigeant le souvenir à la fois d’un critique d’art et d’un chercheur hors pair de documents.

Spécialisation : HISTORIEN DE L’ART [histoire de l’art et architecture de la Renaissance italienne (notamment Rome, Florence) et du Moyen Âge italien et français (Avignon pontificale), histoire de la mosaïque dans l’Antiquité et au Moyen Âge (en particulier mosaïque chrétienne italienne), histoire de la peinture italienne (en particulier Raphaël, Léonard de Vinci, Donatello), histoire de l’art décoratif (tapisserie europénne), iconographie chrétienne médiévale et pétrarquiste, muséologie et archéologie sous la Renaissance, bibliographie].

Carrière : - Licencié en droit. - 1873-1876. Membre de l’École française de Rome. - 1876-1902. Sous-bibliothécaire, puis bibliothécaire (1878) et conservateur (1878) des archives et du musée de l’École des Beaux-Arts, puis professeur (1884) d’esthétique et d’histoire de l’art à l’École des Beaux-Arts.

  • Membre de la Société des Architectes français (Paris).
  • Membre du Comité des Travaux historiques et scientifiques (section d’archéologie), de la Commission des Écoles françaises d’Athènes et de Rome (secrétaire) et de la Commission des Bibliothèques universitaires.
  • Membre de nombreuses Académies, entre autres : de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique (Bruxelles), de l’Accademia nazionale dei Lincei (Rome), de la Pontificia Accademia di Archeologia (Rome), de l’Accademia della Crusca (Florence), de l’Accademia di Scienze, Lettere, Arti (Milan) et de la Bayerische Akademie der Wissenschaften (Munich).

Principales publications : - 1874-1879 ; 1883-1884 ; 1891. « Notes sur les mosaïques chrétiennes de l’Italie. I, L’arc triomphal de Sainte-Praxède. II, Sainte-Constance de Rome. III, Les pavements historiés. IV, L’oratoire du pape Jean VII. V, Sainte-Constance de Rome ; nouveaux documents. VI, Des éléments antiques dans les mosaïques romaines du Moyen Âge. VII, Les mosaïques de Naples. VIII, Le Triclinium du Latran : Charlemagne et Léon III. IX, Les mosaïques de Siponte, de Capoue, de Verceil, d’Olona et d’Albenga » (in Revue archéologique). - 1877. « Recherches sur l’œuvre archéologique de Jacques Grimaldi, ancien archiviste de la basilique du Vatican, d’après les manuscrits conservés à Rome, à Florence, à Milan, à Turin et à Paris » (in Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes et de Rome). - 1877-1879 ; 1882 ; 1884-1885 ; 1889 ; 1898. « La Renaissance à la cour des papes. I, L’héritage de Nicolas V. II, Les collections du Cardinal Pierre Barbò. III, La sculpture pendant le règne de Pie II » (in Gazette des Beaux-Arts). - 1878-1882. « Les arts à la cour des papes pendant les XVe et XVIe siècles. I. Martin V-Pie II (1417-1464). II, Paul II (1464-1471). III, Sixte IV-Léon X (1471-1521). IV. Nouvelles recherches sur les pontificats de Martin V, d’Eugène IV, de Nicolas V, de Calixte III, de Pie II et de Paul II. V, Innocent VIII, Alexandre VI, Pie III (1484-1503) » (ibid.). - 1878-1884. Histoire générale de la tapisserie en Italie, en Allemagne, en Angleterre, en Espagne, au Danemark, en Hongrie, en Pologne, en Russie et en Turquie. - 1881, 1900 (3ème éd.). Raphaël, sa vie, ses œuvres et son temps. - 1882. Études sur l’histoire de la peinture et de l’iconographie chrétiennes. - 1882. Les précurseurs de la Renaissance. - 1882, 1891 (4ème éd.). La tapisserie. - 1883. Il tesoro della basilica di San Pietro in Vaticano dal XIII al XV secolo con una scelta d’inventari inediti (en collaboration avec M. A.-L. Frothingham). - 1883. Les historiens et les critiques de Raphaël (1483 à 1883). Essai bibliographique pour servir d’appendice à l’ouvrage de Passavant, avec un choix de documents inédits ou peu connus. - 1885. Donatello. - 1885. La Renaissance, en Italie et en France, à l’époque de Charles VIII (sous la direction et avec le concours du duc de Chaulnes). - 1885. « Le château de Fontainebleau au XVIIe siècle d’après des documents inédits » (in Mémoires de la Société de l’Histoire de Paris). - 1886. La Bibliothèque du Vatican au XVIe siècle. - 1886. Les antiquités de la ville de Rome aux XIVe, XVe et XVIe siècles. - 1888. Études iconographiques et archéologiques sur le Moyen Âge. - 1889-1895. Histoire de l’art pendant la Renaissance. I, Italie : les primitifs (1889). II, Italie : l’âge d’or (1891). III, Italie : la fin de la Renaissance. Michel-Ange, le Corrège, les Vénitiens (1895). - 1889. Les archives des arts : recueil de documents inédits ou peu connus, 1re série. - 1891. « La Mosaïque chrétienne pendant les premiers siècles. I, La Technique. II, La Mosaïque dans les Catacombes » (in Mémoires de la Société des Antiquaires de France). - 1895. Catalogue des manuscrits de la Bibliothèque de l’École des Beaux-Arts. - 1896. « Les collections d’antiques formées par les Médicis au XVIe siècle » (in Mémoires de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres). - 1897, 1901 (2ème éd.). Florence et la Toscane ; paysages et monuments, mœurs et souvenirs historiques. - 1897. Les tapisseries de Raphaël au Vatican et dans les principaux musées ou collections de l’Europe. - 1899. Léonard de Vinci, l’artiste, le penseur, le savant. - 1899. Notes d’art : à travers l’illustration des saints Évangiles (Les saints Évangiles illustrés d’après les maîtres des XIVe, XVe et XVIe siècles), 2 vol. - 1899-1900. Musée du Louvre. Les primitifs italiens : l’école du Louvre. - 1902. Pétrarque, ses études d’art, son influence sur les artistes, ses portraits et ceux de Laure, l’illustration de ses écrits (en collaboration avec le prince d’Essling). - 1902. Le musée de l’art : galerie de chefs-d’œuvre et précis de l’histoire de l’art depuis les origines jusqu’au XIXe siècle (direction).

  • Collaborateur de la Grande Encyclopédie et de la Revue critique.

Biographie et bibliographie : - Le premier siècle de l’Institut de France, 25 octobre 1795-25 octobre 1895, par le comte de Franqueville, t. I, 1895, Paris, p. 430. - « Éloge funèbre de M. Eugène Müntz », par P. H. Berger, CRAI, 1902, p. 555-559. - « Publications de M. Eugène Müntz », par H. Cordier, Revue des Traditions populaires 17, 1902, p. 625-634. - « Eugène Müntz, Bibliographie », par G. de Manteyer, Mélanges d’Archéologie et d’Histoire, 1903, p. 237-272. - « Notice sur la vie et les travaux de M. Eugène Müntz », par E. Chatelain, CRAI, 1907, p. 627-653.



Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC