Accueil du site > Membres > Associés étrangers

KNOEPFLER Denis











(Bienne, Suisse, le 12 mai 1944)

Élu, le 14 février 2003, associé étranger de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

 Spécialisation

HÉLLENISTE [histoire et civilisation grecques (notamment hellénistique et en part. Eubée, Béotie et Grèce centrale, Athènes), épigraphie grecque (Béotie, Eubée), numismatique grecque, archéologie grecque (Érétrie), iconographie, philologie et littérature grecques (Diogène Laërce, Strabon, Pausanias), historiographie].

 Carrière

1970. Thèse de 3e cycle. - 1970-1973. Membre étranger de l’École française d’Athènes. - 1973-1975. Assistant à l’Université de Neuchâtel (classement de la bibliothèque scientifique de Henri Seyrig). - 1975-1976. Visiting member de l’Institute for Advanced Study (Princeton). - 1976. Boursier de la Humboldt-Stiftung auprès de la Kommission für Alte Geschichte und Epigraphik des Deutschen Archäologischen Instituts. - 1976-1978. Chargé de recherches sur les Testimonia relatifs à Érétrie (Fonds national suisse de la Recherche scientifique). - Depuis 1978. Maître-assistant, puis professeur ordinaire d’archéologie classique et d’histoire ancienne (1984) à la Faculté des lettres de l’Université de Neuchâtel. - 1980-1981 ; 1988-1989. Suppléant à la Faculté des lettres de l’Université de Genève (chaire de langue et littérature grecques). - 1981. Collaboration aux travaux de la Mission archéologique autrichienne d’Égine. - 1984. Docteur ès lettres. - 1991-1993. Doyen de la Faculté des lettres de l’Université de Neuchâtel. - 2000. Correspondant étranger de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. - 2003-2014. Professeur d’épigraphie et d’histoire des cités grecques au Collège de France.

  • Président du Groupe romand des Études grecques et latines (1987-1990), membre honoraire de la Société archéologique d’Athènes, membre correspondant du Deutschen archäologischen Instituts (Berlin), président de l’Association suisse pour l’Étude de l’Antiquité (1994-1998).
  • Expert pour l’épigraphie et la numismatique grecques auprès de l’Académie suisse des Sciences humaines (Berne).
  • Élu Corresponding Fellow par la British Academy en 2007.

 Principales publications

1972. A la recherche de l’Ancienne Érétrie. Étude d’histoire et de topographie eubéennes (résumé de thèse). - 1976. Hyettos de Béotie et la chronologie des archontes fédéraux entre 250 et 171 av. J.-C. (en coll. avec R. Étienne). - 1988. Comptes et inventaires dans la cité grecque (actes du colloque de Neuchâtel). - 1991. La Vie de Ménédème d’Érétrie de Diogène Laërce. Contribution à l’histoire et à la critique du texte des Vies des philosophes. - 1992. « Sept années de recherches sur l’épigraphie de la Béotie » (in Chiron). - 1992. « La chronologie du monnayage de Syracuse sous les Deinoménides : nouvelles données et critères méconnus » (in Revue suisse de Numismatique). - 1993. Les imagiers de l’Orestie. Mille ans d’art antique autour d’un mythe grec. - 1994. « Haltère de bronze dédié à Apollon Hékabolos dans la collection G. Ortiz (Genève) » (in CRAI). - 1995. « Une paix de cent ans et un conflit en permanence : étude sur les relations diplomatiques d’Athènes avec Érétrie et les autres cités de l’Eubée au IVe siècle av. J.-C. » (in Les relations internationales). - 1996. « Sur une interprétation historique de Pausanias dans sa description du Dêmosion Sêma athénien » (in Pausanias historien. Entretiens de la Fondation Hardt). - 1997. « Le territoire d’Érétrie et l’organisation politique de la cité (chôroi, dèmoi, phylai) » (in The Polis as an Urban Center and as a Political Community, M. H. Hansen éd.). - 2000. Éditer, traduire, commenter Pausanias en l’an 2000 (actes de colloque, en coll. avec M. Piérart). - 2000. Chr. Habitch. Athènes hellénistique. Histoire de la cité d’Alexandre le Grand à Marc Antoine (trad. en coll. avec M. Knoepfler). - 2001. Décrets érétriens de proxénie et de citoyenneté. - 2001. « Le contrat d’Érétrie en Eubée pour le drainage de l’étang de Ptéchai » (in Irrigation et drainage dans l’Antiquité. Quanâts et canalisations souterraines en Iran, en Égypte et en Grèce, P. Briant éd.). - 2001. « La cité d’Érétrie et ses bienfaiteurs, à propos d’un nouveau recueil épigraphique » (in CRAI). - 2001-2002. « Loi d’Érétrie contre la tyrannie et l’oligarchie » (in Bulletin de Correspondance hellénique). - 2002. « Oropos et la confédération béotienne » (in Chiron). - 2005. Apports récents des inscriptions grecques à l’histoire de l’Antiquité ( leçon inaugurale prononcée le 29 avril 2004 dans la chaire d’épigraphie et d’histoire des cités grecques du Collège de France). - 2010. La patrie de Narcisse. Un héros mythique enraciné dans le sol et dans l’histoire d’une cité grecque. - 2016. Mégarika. Nouvelles recherches sur Mégare et les cités de la Propontide et du Pont-Euxin. Archéologie, épigraphie, histoire. - 2016. La Comtesse de Noailles vous attend, Monsieur Rilke, dans mon bureau de poste. Autour d’une rencontre occultée en Pays de Vaud.

  • Membre du Conseil de Fondation et de la Commission scientifique de l’École suisse d’Archéologie en Grèce (série Eretria), du Comité d’édition du Museum Helveticum, du Comité de la Vereinigung der Freunde Antiker Kunst (périodique Antike Kunst), du Comité de lecture du Bulletin de Correspondance hellénique et du comité de rédaction de la Revue suisse de Numismatique.
  • Collaborateur du Lexicon of Greek Personal Names (Oxford, depuis 1978).

 En ligne sur Persée



Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC