Accueil du site > Membres > Académiciens depuis 1663

GNOLI Gherardo

(Rome, Italie, le 6 décembre 1937 ; Rome, Italie, le 7 mars 2012)

Élu, le 22 janvier 1999, associé étranger de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil de John CHADWICK.





Spécialisation : ORIENTALISTE [iranologie, histoire et civilisation de l’Iran antique, histoire et civilisation de l’Asie centrale, histoire et civilisation du Proche-Orient antique, histoire des religions orientales (en particulier zoroastrisme et ses origines ; également manichéisme gnosticisme), épigraphie sémitique (en particulier inscriptions sudarabiques) et perse].

Carrière : - 1957-1962. Études à la Faculté de lettres et de philosophie de l’Université de Rome. - 1962-1968. Assistant, puis lecteur (1965) et chargé de cours libre à l’Université de Rome. - 1965. Libero docente. - 1965-1993. Chargé de cours, puis professeur extraordinaire (1968) d’études iraniennes, professeur ordinaire (1971) de philologie iranienne et chargé de cours (religions de l’Iran et de l’Asie centrale) à l’Istituto universitario orientale (Naples). - 1970-1978. Directeur, puis recteur de l’Istituto universitario orientale (Naples). - Depuis 1979. Président de l’Istituto italiano per il medio ed estremo Oriente, devenu en 1996 l’Istituto italiano per l’Africa e l’Oriente (Rome). - 1983. Chargé de cours sur le monde iranien de Zoroastre au manichéisme au Collège de France. - 1986-1987. Directeur d’études associé à l’École pratique des Hautes-Études, Ve section. - Depuis 1993. Professeur ordinaire d’histoire religieuse de l’Iran et de l’Asie centrale à la Faculté des lettres et de philosophie de l’Université de Rome « La Sapienza ». - 1998. Correspondant étranger de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

  • Membre de de la Società italiana di Storia delle Religioni (vice-président, puis président), de la Société asiatique (Paris), de l’Association pour l’Avancement des Études iraniennes (Paris), du British Institute of Persian Studies (Londres), de l’Association of the Corpus Inscriptionum Iranicarum (Londres), de la Societas Iranologica Europaea (fondateur), de la Società degli Orientalisti (Rome) et de l’Association internationale des Études manichéennes (Louvain).
  • Membre du Conseil de Présidence de la Conférence permanente des Recteurs des Universités italiennes (1975-1978), du Comité national de Consultation pour les Disciplines historiques, philologiques et philosophiques du C.N.R. (1977-1988), du Steering Committee pour les études iraniennes en Europe (1981-1983) et du Comité scientifique de la Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme (Aix-en-Provence).
  • Membre de l’Accademia nazionale dei Lincei (Rome), de l’Accademia delle Scienze di Torino, de l’Academia Europaea (Londres), de l’Italian Academy for Advanced Studies in America (New York), de l’Académie des Sciences de Russie (Moscou) et de l’International Higher Education Academy of Sciences (Moscou).
  • Grand-Officier de l’Ordre du Mérite de la République italienne, Sitara-i-Imtiaz de la République islamique du Pakistan et Gorakha Dakshin Bahu, 3e classe du Royaume du Népal.

Principales publications : - 1964. Le iscrizioni giudeo-persiane del Gur (Afghanistan). - 1967. Ricerche storiche sul Sîstan antico. - 1971. « La religione persiana » (in Storia delle Religioni II). - 1974. « Politica religiosa e concezione della regalità sotto gli Achemenidi » (in Studi in onore di G. Tucci ; traduction française dans Hommage universel à l’Iran II, Acta Iranica 2). - 1974. « Zur Sîstan-Hypothese » (in Monumentum H. S. Nyberg, Acta Iranica 4). - 1979. Iranica, Series Minor X (édition en coll. avec A. V. Rossi). - 1980. Zoroaster’s Time and Homeland. Series Minor VII. - 1982. La Mort, les morts dans les sociétés anciennes (édition en coll. avec J.-P. Vernant). - 1985. De Zoroastre à Mani. Quatre leçons au Collège de France. - 1989. The Idea of Iran. An Essay on its Origin. - 1991. « L’Iran antico e lo zoroastrismo » ; (in L’uomo indoeuropeo e il sacro II, J. Ries éd.). - 1993. Shaqab al-Manayya (Inventaire des inscriptions sudarabiques). - 1993. Irans als religiöser Begriff im Mazdaismus - 1994. « Le religioni dell’Iran antico e Zoroastro« ; »La religione zoroastriana » (in Storia delle Religioni. I, Le religioni antiche, G. Filoramo éd.). - 1996. « Il pericolo persiano. Dalla rivolta di Ardashir a Shapur il Grande » (in Storia della Società italiana. III, La crisi del Principato e la società imperiale). - 1996. « Il nome degli Alani nelle iscrizioni sassanidi : considerazioni linguistiche e storiche sul tema dell’opposizione tra Iran esterno e Iran interno » (in Il Caucaso : cerniera fra culture dal Mediterraneo alla Persia (secoli IV-XI)).

  • Membre du Conseil scientifique de l’Istituto dell’Enciclopedia italiana.
  • Directeur de la « Serie Orientale Roma » de l’Istitutio italianio per l’Africa e l’Oriente et de la série « Reports and Memoirs » du Centre de fouilles et recherches archéologiques de l’Istituto italiano per l’Africa e l’Oriente. Membre du Comité international des collections « Acta Iranica », « Silk Road Studies », « Res Orientales », ainsi que des revues East and West, Studia Antiqua, Iranica Antiqua, Ancient Civilizations : From Scythia to Siberia.


Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC