Accueil du site > Membres > Académiciens depuis 1663

BOISSIER Gaston

(1823 - O 1886 - 1908). Historien de l’Antiquité romaine.

Il est rare de suivre un cursus plus brillant que celui de Gaston Boissier. Normalien à vingt ans, sorti premier de l’agrégation des lettres en 1846, il fut professeur de rhétorique pendant 16 ans aux collèges d’Angoulême et de Nîmes, puis au lycée Charlemagne à Paris. Docteur ès lettres en 1857, il se fit connaître par des travaux sur le poète Attius et Terentius Varron. Après des recherches sur la correspondance de Cicéron (1863), il publia de façon élégante des synthèses nourries sur Cicéron et ses amis (1865), La religion romaine d’Auguste aux Antonins (1874) et L’Opposition sous les Césars (1875). Ces derniers ouvrages lui valurent d’entrer dès 1876 à l’Académie française. Professeur suppléant au Collège de France dès 1862, chargé de l’enseignement de littérature française, puis latine à l’École Normale Supérieure, il reçut en 1869 une chaire de poésie latine au Collège de France. Fait remarquable : c’est seulement en 1886 qu’il devint membre de notre Compagnie, soit dix ans après son élection à l’Académie française. Administrateur du Collège de France de 1892 à 1895, il fut élu à cette dernière date Secrétaire perpétuel de l’Académie française. Sa carrière et son œuvre ont pu être considérés à juste titre comme un modèle de l’« humanisme académique ».



Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC