Accueil du site > Membres > Académiciens depuis 1663

FRANK Bernard

Officier de la Légion d’honneur ; Officier dans l’Ordre national du Mérite ; Commandeur dans l’Ordre des Palmes académiques ; Chevalier dans l’Ordre des Arts et Lettres

(Paris, le 18 février 1927 ; Paris, le 15 octobre 1996)

Élu, le 22 avril 1983, membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil de Charles SAMARAN.



Spécialisation : ORIENTALISTE [japonologie, histoire du Japon de la période Heian (IXe-XIIe s.), histoire des religions (bouddhisme japonais) et de la spiritualité populaire, art et iconographie religieux, histoire de la littérature narrative de l’ancien Japon, philologie, histoire des relations culturelles franco-japonaises et de la connaissance du Japon en France].

Carrière : - 1948-1951. Diplômé de japonais (1948), puis de chinois (1951) de l’École nationale des Langues orientales vivantes. - 1951-1965. Stagiaire, attaché, puis chargé de Recherche au C.N.R.S. - 1953-1954. Chargé de cours à l’École nationale des Langues orientales vivantes. - 1954. Élève diplômé de l’École pratique des Hautes Études, Ve section. - 1954-1957. Pensionnaire de la Maison franco-japonaise de Tokyo. - 1959-1981. Chargé de conférences à l’École pratique des Hautes Études, Ve section (1959-1963), puis directeur d’études d’histoire et de philologie japonaises à l’École pratique des Hautes Études, IVe section (1965). - 1967-1970. Chargé de cours à la Sorbonne. - 1970. Docteur ès lettres. - 1970-1979. Chargé de cours (1970-1971 ; 1975-1977), puis maître de conférences (1977-1979) à l’Université de Paris VII-Denis Diderot. - 1972-1974. Directeur français de la Maison franco-japonaise de Tokyo. - 1976-1991. Directeur de l’ERA « Études japonaises » au C.N.R.S. - 1979. Professeur de civilisation japonaise au Collège de France. - 1992. Co-directeur de l’URA « Civilisation japonaise » au C.N.R.S. - 1993. Délégué de l’administrateur du Collège de France aux Instituts d’Extrême-Orient.

  • Membre de l’Académie du Japon (Tokyo).
  • Grand-Officier dans l’Ordre du Trésor sacré (Japon).

Principales publications : - 1958. Kata-imi et Kata-tagae. Études sur les interdits de direction à l’époque Heian (version augmentée en japonais, 1989). - 1959, 1980 (2ème éd.). Étude à propos des chansons de Narayama, traduction de Narayama bushi kô (nouvelle de F. Shichirô). - 1968, 1987 (2ème éd.). Histoires qui sont maintenant du passé (Konjaku-monogatari shû) (introduction, traduction et commentaires). - 1970. « Le bouddhisme japonais » (en coll. avec G. Renondeau ; in Encyclopédie de la Pléiade). - 1971. « À propos de la « vielle année » et du printemps » (in Asien, Tradition und Fortschritt, Festschrift für Horst Hammitzsch). - 1973. « Les études japonaises » (Cinquante ans d’orientalisme en France ; in Journal asiatique). - 1973. « Quelques aperçus sur la littérature bouddhique de Heian » (in Nichifutsu-bunka). - 1974. « La Maison franco-japonaise, son histoire, son organisation, ses buts » (en coll. avec Sh. Iyanaga ; in Nichifutsu-bunka). - 1977. « À la source de la cascade, souvenirs d’un japonisant » (in La Nouvelle Revue française). - 1980. « l’Ile flottante – Ukishima – de la poésie japonaise : réalité ou fiction ? » (in Mélanges offerts à M. Charles Haguenauer). - 1984. « La France et le Japon » (ouvrage collectif ; in La Documentation française). - 1986. « Coup de foudre » (in Japon Fiction). - 1988. « Entre idéogrammes chinois et syllabaire japonais : l’étonnant exemple d’un texte susceptible d’une lecture en deux langues » (in actes du colloque Espaces de la lecture). - 1988. « Vacuité et corps actualisé : le problème de la présence des « personnages Vénérés » du bouddhisme dans leurs images selon la tradition du bouddhisme japonais » (in The Journal of the International Association of Buddhist Studies). - 1988. « La double vérité du Buddha : unité et pluralité » (in Vérité poétique et vérité scientifique). - 1989. « L’expérience d’un malheur absolu : son refus et son dépassement. L’histoire de la mère de Jôjin » (in CRAI). - 1990. « Les deva de la tradition bouddhique et la société japonaise : l’exemple d’Indra/Taishaku-ten » (in Bouddhismes et sociétés asiatique – Clergés, sociétés et pouvoirs). - 1991. Le panthéon bouddhique au Japon. Collections d’Émile Guimet (catalogue d’exposition). - 1992. « L’image du bodhisattva Seishi du Kondô du Hôryûji retrouvé au musée Guimet » (in Arts asiatiques). - 1994. « Une grande figure du panthéon bouddhique au Japon, Bishamon-ten » (in Japon Pluriel). - 1994. « Amour, colère, couleur – variations sur Aizen-myôô » (in Bouddhisme et cultures locales). - 2000. Dieux et Bouddhas au Japon. - 2000. Amour, Colère, Couleur. Essais sur le bouddhisme au Japon (préface de Cl. Lévi-Strauss). - 2003. Un malheur absolu. La mère du révérend Jôjin (traduction). - 2011. Démons et jardins. Aspects de la civilisation du Japon ancien.

Biographie et bibliographie : - Annuaire de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, sous la direction de J. Leclant, par N. Rousset et R. Cardinaud, t. I, 1996, p. 110-113. - Moines thaumaturges, Le Vase de béryl. Études sur le Japon et la Chine en hommage à B. Frank, dir. J. Pigeot et H. Rotermund, Paris, 1997. - « Bernard Frank et le bouddhisme japonais » par Jean-Noël Robert, in Arts asiatiques, tome 52, 1997, p. 139-140. - Ofuda, images gravées des temples du Japon, La collection Bernard Frank, dir. J. Kyburz avec la collaboration scientifique de D. Davin, J. Ducor, J. Faury, M. Hayek et S. Petitmengin-Matsuzaki, sous la supervision de Junko Frank, Bibliothèque de l’Institut des Hautes Études Japonaises du Collège de France, 2011.



Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC