Accueil du site > Membres > Académiciens depuis 1663

FINOT Louis

Officier de la Légion d’honneur

(Bar-sur-Aube, Aube, le 20 juillet 1864 ; Toulon, Var, le 16 mai 1935)

Élu, le 8 décembre 1933, membre libre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

Spécialisation : ORIENTALISTE [épigraphie et philologie indiennes, archéologie, épigraphie, philologie et histoire de la péninsule indochinoise, architecture du Cambodge (Angkor), de l’Annam et du Tonkin, histoire religieuse (bouddhisme), ethnographie indochinoise, histoire administrative et financière de la France au bas Moyen Âge].

Carrière : - 1886-1888. École des Chartes (diplômé archiviste paléographe). - 1890-1895. Stagiaire, puis sous-bibliothécaire (1892) à la Bibliothèque nationale. - 1894. Élève diplômé de l’École pratique des Hautes Études, IVe section. - 1895-1898. Chargé d’une conférence de sanskrit à l’École pratique des Hautes Études, IVe section. - 1898-1900. Directeur de la « Mission archéologique d’Indo-Chine ». - 1900-1904 ; 1913-1918 ; 1920-1926 ; 1928-1929. Fondateur et directeur de l’École française d’Extrême-Orient à Hanoï. - 1904-1907. Professeur à l’École pratique des Hautes Études, IVe section. - 1907-1930. Professeur d’histoire et de philologie indochinoises au Collège de France. - 1917-1930. Directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études, IVe section.

  • Fondateur (entre autres personnes) de l’Institut de civilisation indienne de l’Université de Paris, d’une bibliothèque philologique à Hanoï et de cinq musées dispersés dans les principales villes d’Indochine.
  • Membre de la Société asiatique (Paris).
  • Membre du Comité de patronage du musée Guimet (Paris) et du Conseil des recherches scientifiques à Hanoï (président).
  • Docteur honoris causa de l’Université de Hong-Kong.

Principales publications : - 1888. Étude sur les revenus de la couronne et l’administration financière sous le règne de Charles VI (thèse de l’École des Chartes). - 1889. La dernière ordonnance de Charles V. - 1896. Les Lapidaires indiens. - 1900. Inventaire sommaire des monuments chams de l’Annam (en collaboration avec E. Lunet de Lajonquière). - 1901. Rāstrapālapariprcchā sūtra du Mahayana. - 1910. Les populations indigènes de l’Annam. Étude de sociologie coloniale (en collaboration avec R. Maunier, E. Chauffard, L. Boulloche et Ch. Prêtre). - 1910-1914. Documents historiques et géographiques relatifs à l’Indochine publiés sous la direction de MM. H. Cordier et L. Finot. - 1917. « Recherches sur la littérature laotienne » (in Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient). - 1920. Çantiveda. Bodhicaryaâvatāra. La marche à la lumière (traduction). - 1923. Les questions de Milinda. Milinda-Pañha (traduction annotée). - 1926-1931. Inscriptions du Cambodge, 4 vol. - 1926. Le temple d’Içvarapura (Bantāy Srěi, Cambodge). - 1929. Le temple d’Angkor Vat. I, Architecture du monument. - 1929. Le bouddhisme, son origine, son évolution. - 1933. Stèles historiées du Cambodge.

  • Fondateur du Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient (1901) et du Bulletin de la Commission archéologique de l’Indochine (1908).

Biographie et bibliographie : - « Éloge funèbre de M. Louis Finot », par A. Coville, CRAI, 1935, p. 210-213. - « In memoriam [Sylvain Lévi, Louis Finot] », par G. Coedès, Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient 35, 1936, p. 507-515. - « Louis Finot », par V. Goloubew, ibid., p. 515-550. - « Louis Finot », par A. Coville, Bibliothèque de l’École des Chartes 96, 1935, p. 188-190. - « Notice sur la vie et les travaux de M. Louis Finot », par R. Dussaud, CRAI, 1938, p. 487-501. - Les professeurs du Collège de France. Dictionnaire biographique (1901-1939), par C. Charle et E. Telkes, 1988, p. 73-75

En ligne sur Persée :

Coville Alfred. « Éloge funèbre de M. Louis Finot », membre de l’Académie. In : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, N. 2, 1935. pp. 210-213. (Consulté le 28 mai 2013)

Dussaud René. « Notice sur la vie et les travaux de M. Louis Finot ». In : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, N. 6, 1938. pp. 486-501. (Consulté le 28 mai 2013)

Finot Louis. « Rapport à M. le Gouverneur général sur les travaux de la Mission archéologique d’Indo-Chine (École française d’Extrême-Orient) pendant l’année 1899 ». In : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 44e année, N. 3, 1900. pp. 275-292. (Consulté le 28 mai 2013)

Finot Louis. « Compte rendu sur l’état de l’École française d’Extrême-Orient ». In : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, N. 3, 1901. pp. 284-293. (Consulté le 28 mai 2013)

Finot Louis. « L’École française d’Extrême-Orient ». In : Journal des savants. février 1928. pp. 57-71. (Consulté le 28 mai 2013)

Finot Louis. « Lettre sur les dégâts causés par le cyclone du 7 juin à l’École française d’Extrême-Orient ». In : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 47e année, N. 4, 1903. pp. 310-311. (Consulté le 28 mai 2013)

Finot Louis. « Lettre sur l’assassinat de M. Odend’hal, attaché à l’École française d’Extrême-Orient, par des sorciers Jaraï au Laos ». In : Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 48e année, N. 3, 1904. pp. 328-329. (Consulté le 28 mai 2013)



Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC