Accueil du site > Membres > Orientalistes

MÂLE Émile

(1862 - O 1918 - 1954). Historien de l’art.

Émile Mâle a ouvert une voie nouvelle à l’étude de l’art chrétien d’Occident. Dès sa thèse de doctorat, consacrée en 1898 à L’art religieux du XIIIe siècle en France – un grand livre qui fait date à la fois dans les études médiévales et dans l’histoire de l’art, et connut 9 éditions et de multiples traductions –, l’historien pose d’emblée les principes et les règles d’une méthode, alors parfaitement originale, dont les ouvrages suivants qui en étendent le champ d’application (des origines de l’art chrétien à la période baroque) illustrèrent toute la fécondité. Partant de l’idée, aujourd’hui familière, que le christianisme, en particulier médiéval, conçut l’art comme une « prédication muette », c’est-à-dire comme la traduction, dans le langage des formes, des vérités de la foi, il entreprend de mettre systématiquement en rapport l’iconographie et ses « sources d’inspiration », c’est-à-dire les grands textes (scripturaires, exégétiques, théologiques, hagiographiques…) lui ayant servi de programme. À une époque où l’histoire de l’art était encore souvent considérée comme un divertissement pour esthètes, Émile Mâle contribua, par la rigueur d’analyses appuyées sur une érudition sans faille, à en faire un objet de savoir. Des livres remarquables qui jalonnent son parcours scientifique, on retiendra entre autres : L’art religieux de la fin du Moyen Âge en France (1908), L’art allemand et l’art français du Moyen Âge (1917), L’art religieux du XIIe siècle en France (1922), Art et artistes du Moyen Âge (1927), enfin L’art religieux après le concile de Trente (1932). Parallèlement à ses travaux, le rôle important qu’Émile Mâle joua dans les plus grandes institutions savantes - à la Sorbonne, où il occupa de 1912 à 1923 la chaire d’archéologie médiévale créée pour lui, à l’École française de Rome dont il fut le directeur de 1923 à 1937, dans notre Compagnie, enfin à l’Académie française, qui l’accueillit en 1927 - assura à cette discipline une reconnaissance officielle.



Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC