Accueil du site > Membres > Académiciens depuis 1663

DURRIEU Jean, Marie, Paul, Simon, comte

Officier de la Légion d’honneur ; Officier de l’Instruction publique

(Strasbourg, Bas-Rhin, le 2 octobre 1855 ; Larrivière par Grenade-sur-l’Adour, Landes, le 24 novembre 1925)

Élu, le 13 décembre 1907, membre libre de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil de Jules LAIR.


Spécialisation  : MÉDIÉVISTE [histoire de l’art du bas Moyen Âge (peinture et enluminure), histoire régionale (Gascogne), histoire politique, diplomatique et militaire (France et Italie), philologie, bibliophilie].

Carrière  : - 1874-1878. École des Chartes (diplômé archiviste paléographe). - 1879-1881. Membre de l’École française de Rome, détaché aux archives San Severino (Naples). - 1881-1898. Attaché à la conservation des peintures et des dessins, puis conservateur adjoint (1888) du Département des peintures du musée du Louvre.

  • Membre de nombreuses sociétés savantes, entre autres : la Société nationale des Antiquaires de France (Paris, président), la Société de l’École des Chartes (Paris, président), la Société de l’Histoire de France (Paris), la Société de l’Histoire de Paris et de l’Île-de-France et la Société des Bibliophiles français (Paris).
  • Membre du Comité des Travaux historiques et scientifiques.
  • Membre de l’Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique (Bruxelles) et de l’Accademia di Scienze, Lettere, Arti (Milan).

Principales publications : - 1878. Bernard VII, comte d’Armagnac, connétable de France (136 ?-1418) (thèse de l’École des Chartes). - 1880. « Le Royaume d’Adria, épisode se rattachant à l’histoire de la politique française en Italie sous le règne de Charles VI (1393-1394) » (in Revue des Questions historiques). - 1883. Documents relatifs à la chute de la maison d’Armagnac-Fezensaguet et à la mort du comte de Pardiac. - 1883. Un tableau de l’atelier de Verrocchio au Musée du Louvre. - 1885. Les Gascons en Italie, études historiques. - 1886-1887. Les archives angevines de Naples, étude sur les registres du roi Charles Ier (1265-1285), 2 vol. - 1887. « Jean Sans-Peur, duc de Bourgogne, lieutenant et procureur général du diable ès parties d’occident » (in Annuaire-bulletin de la Société de l’Histoire de France). - 1892. Un grand enlumineur parisien au XVe siècle. Jacques de Besançon et son œuvre. - 1893. Manuscrits d’Espagne, remarquables par leurs peintures ou par la beauté de leur exécution. - 1902. Notice du manuscrit des Heures de Turin. - 1903. L’histoire du bon roi Alexandre. - 1903, 1905 (2ème éd.). Les débuts de Van Eyck. - 1904. La peinture à l’Exposition des primitifs français. - 1904. Les Très riches heures de Jean de France, duc de Berry. - 1906. Les « Belles heures » de Jean de France, duc de Berry. - 1908. Les « Antiquités judaïques » et le peintre Jean Foucquet. - 1909. Le « Boccace » de Munich. - 1910, 1922 (2ème éd.). « Les « Très belles heures de Notre-Dame » du duc Jean de Berry » (in Revue Archéologique). - 1914. Les manuscrits à peintures du Musée Jacquemart-André. - 1916. Livre de prières peint pour Charles le Téméraire par son enlumineur en titre, Philippe de Mazerolles. - 1921. La légende du roi de Mercie dans un livre d’heures du XVe siècle. - 1921, 1927 (2ème éd.). La miniature flamande au temps de la Cour de Bourgogne (1415-1530). - 1924. Les amateurs de livres en France, depuis le Moyen Âge jusqu’à la fin du Second Empire. - 1926. Le « terrier de Marcoussis » ou la vie dans ses domaines ruraux d’un grand seigneur français à la fin du XVe siècle.

Biographie et bibliographie : - « Éloge funèbre de M. Paul Durrieu », par Ch.-V. Langlois, CRAI, 1925, p. 319-323 (publié également dans Bibliothèque de l’École des Chartes 86, 1925, p. 472-475 sous le titre : « Paul Durrieu »). - « Éloge funèbre de M. Paul Durrieu », par P. Vitry, Bulletin de la Société des Antiquaires de France, 1926, p. 96-99. - « Notice sur la vie et les travaux de M. le comte Paul Durrieu », par A. de Laborde, CRAI, 1928, p. 401-435. - « Le comte Paul Durrieu, membre de l’Institut, 1855-1925. Sa vie – ses travaux », par le comte A. de Laborde, Paris, 1930, p. 1-139.



Découvrez les publications de l'Académie


imprimer

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC